Capodastre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Capodastre à ressort.
Capodastre en deuxième case.

Le capodastre (souvent abrégé « capo ») est un système utilisé pour transposer le manche d'un instrument à cordes sans toucher à l'accordage mais en limitant l'emploi des cordes à une partie plus petite du manche. Les cordes sont plaquées contre le manche (comme dans le cas d'un « barré »). La longueur à vide des cordes devient plus courte, on obtient ainsi des sons plus aigus.

Étymologie[modifier | modifier le code]

De l'italien capotasto qui désigne le sillet, c'est-à-dire la barrette au sommet du manche sur laquelle s'appuient les cordes. Le capo agit comme un sillet mobile.

De capo, la tête, et de tasto, la touche mais aussi la barrette (dans le cas d'un instrument à cordes).

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Capo à barrette métallique et capo à lanière tressée
Capo à système de blocage à bascule. La vis permet de régler finement la pression exercée sur les cordes
Un crayon tenu par un fort élastique peut servir de capo

Le capodastre a pour fonction de bloquer les cordes. La pression est exercée en façade par une barre posée sur les cordes et maintenue en pression grâce à un appui sur le dos du manche. Cette pression est exercée par un ressort, par une lanière solide (tressée ou élastique) ou par un système de crantage.

Le capodastre diffère selon l'instrument dont on joue. Il doit presser les cordes selon leur tirant) et s'adapter à la la touche, plate ou arrondie, plus ou moins large. Pour les guitares, on emploie ainsi des capodastres différents sur les guitares classiques, les guitares folk/électriques 6 cordes et les guitares folk/électrique 12 cordes.

La plupart des capodastres sont métalliques avec une bande de plastique ou de caoutchouc dense sur la partie au contact des cordes. Pour une guitare à faible tirant et touche plate, un capodastre de fortune peut être réalisé avec un crayon rigide et rectiligne, maintenu sur les cordes grâce à un élastique.

Usage[modifier | modifier le code]

Un des plus récents (et plus chers) modèles : le capo autobloquant. Il suffit d'appuyer sur les deux parties du capo pour qu'il reste bloqué sur les cordes. Un petit levier à l'arrière sur l'axe de rotation permet de le débloquer

L'utilisation du capodastre à des hauteurs différentes change la perception du manche de la guitare pour le musicien et le son de l'instrument, ce qui offre de nouvelles perspectives aux compositeurs, qui l'emploient très couramment. Par exemple, plus le capo est installé haut sur le manche, plus le son de la guitare se rapproche de celui d'un luth, d'une mandoline ou d'un ukulélé.

Le capodastre offre deux fonctions :

  • changer la tonalité d'un air en utilisant toujours le doigté ou la grille d'accord que l'on connaît. L'instrumentiste peut ainsi rapidement s'adapter à une voix ou un instrument jouant dans une autre tonalité ;
  • simplifier la grille d'accord : un accord techniquement difficile à réaliser est remplacé par un accord plus aisé. Il s'agit souvent d'éviter la répétition des accords barrés, fatigants pour la main gauche sur les instruments ayant un cordage de fort tirant.
Exemple sur une guitare ayant un accordage standard
sans capodastre avec un capo à la première case
accords, même doigté la mineur, mi mineur, , sol si bémol mineur, fa mineur, mi bémol, sol dièse

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :