Corde de guitare

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une corde de guitare est l'élément vibrant (c'est-à-dire celui qui produit le son) de la guitare. Le nombre de cordes par instrument varie en général de 4 (voire 5) pour la basse, à 6 (voire 7, 8 ou même 9) pour la guitare acoustique ou électrique ou encore 12 pour la guitare à douze cordes (chaque corde est doublée pour donner plus de richesse au son).

L'accord de référence, pour les six cordes à vide, est Mi, Si, Sol, Ré, La, Mi (EBGDAE en notation anglaise) de l'aigu au grave, c'est de la plus fine à la plus épaisse. Cependant l'instrument peut être accordé différemment : on parle d'accord ouvert.

Généralités[modifier | modifier le code]

Au cours des années de nombreuses recherches ont été effectuées sur les cordes qui ont permis d'obtenir :

  • un large choix de types de cordes disponibles sur le marché ;
  • une variété de matériaux de fabrication, permettant de répondre au besoin de chaque type de guitare (sèche/acoustique/électrique) ;
  • plusieurs types de revêtement pour les cordes (pour la protection et le toucher)
  • Plusieurs types d'âmes de cordes, pour différents types de sons (brillant/clair/mat).

Lorsqu'une guitare « sonne mal », ce n'est pas forcément la guitare elle-même qui n'est pas bonne, ni l'ampli ou le médiator, cela peut aussi venir du jeu de cordes dont l'adéquation avec la guitare n'est pas forcément optimal. Afin d'avoir une bonne « vision » de sa guitare, il est nécessaire d'avoir essayé plusieurs types de cordes pour apprécier celui qui offre le meilleur rendu et le meilleur toucher sur « sa » guitare.

Cordes sur une guitare classique

Lorsque l'on veut acheter un jeu de cordes (ou set), il faut mettre en parallèle plusieurs facteurs :

  • le toucher/la texture (qui rendra le guitariste plus à l'aise avec sa guitare et son jeu)
  • le tirant (le diamètre des cordes influant sur leur rigidité et la facilité de les jouer)
  • le sustain
  • la couleur (son brillant/clair/mat, à adapter en fonction des goûts)
  • la durée de vie : les cordes d'entrée de gamme s'oxydent souvent très rapidement. On remarque aussi que les cordes en nylon sont bien moins solides que celles en acier ou en bronze mais moins dures au toucher.
  • les noms : Mi grave ; La ; Ré ; Sol ; Si ; Mi aigu.

Le tirant (gauge en anglais)[modifier | modifier le code]

Partons d'un constat purement physique :

  • Plus les cordes de guitare sont tendues, plus elles ont un son net et aigu, mais elles sont aussi plus dures à jouer.
  • Plus les cordes sont épaisses, plus elles sont dures mais elles ont plus de « sustain » (durée du son émis par la corde pincée à vide) et peuvent être rapprochées du manche.

C'est pourquoi afin d'éviter d'avoir une corde de mi grave trop molle avec un son pâteux, et une corde de mi aigu extrêmement dure qui taillade les doigts, on fait varier la section des cordes. Ainsi on peut constater que le diamètre de la corde décroît avec la hauteur de la note à vide que l'on veut produire.

Cependant, certains guitaristes préfèrent des cordes plus dures ou plus tendres, ce qui donne lieu à plusieurs jeux de cordes différents pour une même marque. Ces jeux sont identifiés par le "tirant" donné par le diamètre de la corde. Le tirant (exprimé en 1/1000e de pouce, ou mil) = 39,17 x diamètre en mm).

Exemple en corde souples : le pack 8/38 où il faut comprendre :

  • tirant du mi grave = 38 (0,97 mm)
  • tirant du mi aigu = 8 (0,2 mm)

Exemple en corde plus dures : le pack 11/52 où il faut comprendre :

  • tirant du mi grave = 52 (1,32 mm)
  • tirant du mi aigu = 11 (0,28 mm)

Pour les cordes filées, le tirant - le diamètre - de la corde est la cote extérieure, soit le total {2x épaisseurs de filet + 1 diamètre d'âme}, ce qui ne préjuge pas des dimensions relatives de ces deux composantes. Le son produit (particulièrement le volume, pour les guitares électriques) vient en effet plus de l'âme que des filets. A diamètre (tirant) égal on trouvera des différences d'amplitudes, et de dureté sous les doigts selon les fabricants. Notons que sur leur emballage les tirants des cordes sont habituellement indiqués en pouces, exemple : ".046"

L'âme et le filage[modifier | modifier le code]

Corde à filage « rond »
Corde à filage « plat »

Construction[modifier | modifier le code]

Une corde de guitare possède une âme (c’est-à-dire un fil principal) qui peut avoir une géométrie circulaire ou hexagonale, autour de laquelle vient s'enrouler un second fil, qui formera le filage. Une âme hexagonale permet à ses arêtes de "mordre" dans le filet externe, ce qui offre à l'ensemble une meilleure stabilité mécanique dans le temps. Le filage peut être :

  • circulaire (utilisé sur la plupart des cordes)
  • plat (surtout utilisé sur les basses avec un son mat, notamment en jazz)

Le filage « rond » est un fil à géométrie circulaire (classique) que l'on embobine autour de l'âme, tandis que le filage plat est un fil à géométrie rectangulaire (rendant la zone de contact entre deux spires parfaitement jointive et lisse)

On peut aussi avoir un filage intermédiaire entre l'âme et le filage externe.

Le revêtement des cordes[modifier | modifier le code]

La plupart des guitaristes reconnaissent qu’il n’y a rien de mieux que des nouvelles cordes. Le son, le sustain, la stabilité pour rester accordé. C’est pourquoi les musiciens en tournée ont tendance à changer leur cordes tous les jours. Si de nouvelles cordes de guitare sont si gratifiantes, pourquoi ont-elles besoin d’être changées ? Parce que chaque fois que vous jouez, vous les endommagez. Les dégâts que vous infligez à vos cordes dépend d’un certain nombre de facteurs : la façon dont vous les accordez, la propreté de vos mains, si vous transpirez, vos mains produisant des fluides naturellement; les contaminants dans l’air autour de vous, et si vous nettoyez vos cordes après avoir joué. En bref, plus vous laissez sur vos cordes de la peau, de la sueur, de la saleté et des débris, plus vite elles s’usent.

Le revêtement est une barrière entre vos cordes et tous ces contaminants. Qu’ont-ils inventé ? Après beaucoup d’essais et de commentaires des clients, ils ont intégré un matériau très fin autour de chaque corde. Ce matériau a créé une «peau» pour protéger la corde. C’est assez dur de poser ses doigts et utiliser un médiator sans interférer avec la capacité de la corde à vibrer et créer un son satisfaisant.

L'entretien[modifier | modifier le code]

L'encrassement et l'oxydation[modifier | modifier le code]

Lorsqu'on joue de la guitare, les cordes vont peu à peu collecter les saletés et les graisses venant des doigts (transpiration, desquamation). Ces dernières vont pénétrer sous le filage et altérer la vibration de la corde (causant un son beaucoup moins net) et accélérer son oxydation. De plus un jeu « dur » va user plus rapidement les cordes par frottement notamment au niveau des frettes. Une astuce est de les nettoyer avec un chiffon sec après chaque utilisation.

Aujourd'hui, les fabricants de cordes proposent différentes solutions pour réduire l'usure des cordes. La lubrification : il existe des produits que l'on applique sur les cordes à l'aide d'un tampon, avant et après le jeu, dont l'action est double. Par leur nature grasse ils recouvrent l'ensemble de la corde en un film très fin, qui empêche (pendant un temps) les substances oxydantes d'entrer en contact avec le métal. Ils bouchent aussi les micro-fissures qui capturent les morceaux de peau et de crasse des doigts de l'instrumentiste et limitent ainsi l'encrassement. Ces produits sont d'une utilisation assez économique, néanmoins, même s'il est conseillé d'essuyer les cordes après application, certains donnent un toucher peu agréable à certains instrumentistes. Ces produits limitent aussi les crissements des doigts sur les cordes. Le film protecteur : De plus en plus de fabricants proposent dans leur gamme des cordes recouvertes par un film protecteur très fin protégeant les cordes de l'oxydation et de l'encrassement. Néanmoins, ce traitement affecte légèrement le son des cordes, ce qui peut se révéler importun. Ce revêtement est aussi fragile et se désagrège rapidement aux points de contact avec les frètes et dans la zone de jeu du médiator. Les cordes bénéficiant de ce type de traitement sont plus chères, mais durent aussi plus longtemps, parfois 2 ou 3 fois plus longtemps suivant le soin et le jeu de l'instrumentiste.

Le musicien peut aussi lui-même limiter l'usure de ses cordes, en jouant avec des mains sèches et récemment lavées, exemptes de traces de cigarette (un des pires ennemis des cordes).

Les désaccordages[modifier | modifier le code]

[Pour une guitare électrique]

Le désaccordage naturel d'une guitare électrique peut être dû à deux facteurs :

  1. La corde neuve, jamais mise sous tension, se relâche toujours un peu.
  2. La corde est un élément qui vieillit et dont la couleur du son change beaucoup avec l'âge, l'oxydation et les faiblesses accumulées par l'acier en certains points.

Le premier facteur peut être résolu en accordant la corde normalement puis en bandant légèrement la corde en tirant dessus avec les doigts. Ces deux premiers points doivent être répétés plusieurs fois : petit à petit la corde va s'habituer à sa nouvelle tension et elle se désaccordera de moins en moins vite.

Le second facteur est résolu d'une manière beaucoup plus radicale ; en changeant les cordes. Toutefois, une vieille corde peut faire penser que la guitare est mal réglée. C'est pourquoi tout réglage d'une guitare doit être fait avec des cordes neuves.

Si la corde à vide produit la note juste, mais qu'en remontant le manche, les notes jouées sonnent de moins en moins juste, cela signifie que le chevalet est mal réglé (voir Réglage du chevalet). Il faut faire attention lorsqu'on change de type de cordes (marque ou tirant) à ce que les notes jouées restent justes tout le long du manche.

En général, le désaccordage chronique d'une corde provient d'un montage trop pressé, un enroulement trop lâche autour du cabestan, ou un nombre d'enroulements trop faible. Pour éviter que la corde ne ripe autour du cabestan, il est recommandé, et cela pour toutes les formes de guitares, d'effectuer au minimum trois tours complets bien jointifs autour du cabestan, de préférence un au-dessus de l'insertion de la corde, les autres en dessous. Ainsi, la forme du cabestan va contraindre les enroulements les uns contre les autres, diminuant les glissements possibles.

Les changements de cordes[modifier | modifier le code]

Il faut éviter de laisser une guitare sans cordes, le manche est habitué à être sous tension. Le laisser longtemps sans cordes peut dérégler le manche. Il ne faut pas non plus casser à la pince toutes les cordes d'un coup : le choc dû à la détente du manche peut casser certaines fibres du bois. Le mieux est de remplacer les cordes une à une, ainsi les variations de tension sur le manche restent limitées. Il est préférable de les détendre progressivement via la mécanique et de les couper, si nécessaire, lorsqu'il n'y a plus de tension.

Afin d'éviter une longue période d'ajustements après avoir monté des cordes neuves (plusieurs dizaines de minutes durant lesquelles les cordes travaillent et où la guitare se désaccorde en permanence), il convient d'effectuer leur montage avec soin. Les cordes neuves sont souvent livrées avec une longueur supérieure à celle nécessaire pour les instruments standards car elles doivent pouvoir s'adapter à tous les instruments, que la tête soit du type six en ligne ou trois par trois par exemple. Aussi il est nécessaire d'ajuster leur longueur à l'aide d'une pince coupante. Pour définir la bonne longueur, on peut s'aider de l'ancienne corde. Il est ensuite très important de bien fixer la corde dans le chevalet, en butée, ou de stabiliser le nœud (guitares classiques). Pour les guitares dont les mécaniques à fentes comportent aussi un trou dans l'axe, insérer l’extrémité de la corde dans le trou et la plier au raz de la fente, cela empêchera tout ripage. Avec une main, maintenir une légère tension sur la corde en prenant soin de ne pas la plier, et avec l'autre actionner la mécanique. Il faut effectuer au moins trois tours de cabestan pour les cordes filées, le double pour les cordes lisses, et ce avec au moins un enroulement au-dessus du point d'ancrage de la corde. En maintenant la corde légèrement tendue, les enroulements sont bien serrés dès le départ et ne glissent pas lors de la réelle mise sous tension de la corde. En plus d'être efficace, cette méthode donne de très beaux montages de cordes qui sont stables très rapidement. Une basse peut même jouer immédiatement sans appréhension. Les fabricants de cordes proposent aussi de petites manivelles en plastique très pratiques, qui s'adaptent aux papillons de mécaniques et qui permettent des enroulements très rapides. Très utiles pour certaines mécaniques qui proposent des démultiplications importantes (24:1).

Une fois montées, les nouvelles cordes doivent être assouplies pour prévenir leur désaccordage. Cette opération sera d'autant plus rapide que le montage des cordes aura été fait dans les règles de l'art. Où l'on voit que prendre le temps de bien monter les cordes, permet de jouer plus rapidement ensuite.

Les particularités selon les guitares[modifier | modifier le code]

Guitare « classique »[modifier | modifier le code]

Sur la guitare classique (Narciso Yepes, Andrès Segovia, flamenco…), les trois cordes basses (mi, la, ) sont en nylon avec filage rond metal, et les trois cordes aiguës (sol, si, mi) sont en nylon.

Guitare acoustique[modifier | modifier le code]

Les cordes sont souvent en métal, recouvertes de bronze, de nickel, d'argent… Les plus communes sont désignées sous les appellations 80/20 Bronze et Phosphore-Bronze. Les dernières ayant une sonorité plus brillante et claire que les 80/20 Bronze, qui, elles ont un son plus chaud.

L'inconvénient des 80/20 Bronze est qu'elles s'oxydent plus rapidement que les Phosphore-Bronze et ont une durée de vie moins longue mais il existe certaines marques proposant une technologie permettant de ralentir cette oxydation.

Guitare électrique[modifier | modifier le code]

Les cordes d'une guitare électrique peuvent être :

  • en acier plaqué nickel : Représentant l'essentiel des cordes de guitare et de basse. L'acier permet une interaction très forte avec les aimants des micros, pour un son plus fort en sortie de guitare, tandis que le nickel protège la corde de la corrosion et améliore le toucher.
  • en nickel : le filage en nickel adoucit la sonorité des cordes, avec également un son plus faible en sortie de guitare, ce qui correspond plus à un son « rétro » et chaud.
  • en acier inoxydable : un son très brillant, un son plus important en sortie de guitare, mais une texture rugueuse qui rend la corde moins lisse à jouer et qui use plus rapidement les frettes.
  • en « plaqué or », ceci, outre le côté esthétique, est une des manières de lutter contre l'érosion des cordes, et aussi une alternative pour ceux qui serait allergiques au nickel et acier utilisé pour les jeux traditionnels.
  • en nickel ou acier recouvert d'un fine couche de plastique, moins voyant que les cordes plaqués or, elles ont les mêmes avantages.
  • en titane, ce qui se rapproche du son des cordes acier mais permet de lutter contre la corrosion
  • en acier à filage poli, ou "Flatwound", le filage des cordes graves est réduit à la taille de la corde non filetée, ces types de jeux sont utilisés particulièrement dans le jazz, et sont appréciées par certains guitariste car elles sont plus agréables pour les doigts et suppriment la plupart des bruits de glissements.

Basse électrique[modifier | modifier le code]

Les cordes pour basse sont similaires aux cordes de guitare électrique, bien qu'elles soient plus grosses en diamètre et plus longues.

Liens externes[modifier | modifier le code]