Chitarra battente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La chitarra battente est un instrument à cordes pincées d'Italie méridionale. C'est une variété de guitare rustique datant du XVIIIe siècle et cousine de la viola portugaise.

Chitarra battente

Lutherie[modifier | modifier le code]

Elle est plus longue que la guitare classique avec une caisse de résonance plus profonde et bombée au dos et une rosace (parfois décorée de trois rosettes en parchemin) décalée vers le manche. La table est parfois aussi bombée et décoré d'appliques en bois. Il n'y a pas de touche, et les frettes métalliques sont incrustées directement dans le manche. Un fil de fer en spirale est placé à l'intérieur et vibre par sympathie donnant ainsi un son caractéristique. Elle est montée d'un jeu de quatre à six cordes métalliques de même diamètre parfois doublées et embrassées, accordées : Mi - Si - Ré - La - Do ou Mi - Si - Sol - Ré - La. Elles sont attachées au bas de la caisse, et à un cheviller à l'ancienne avec des chevilles à friction. Certaines versions ont aussi une cordes fixées à mi-parcours du manche.

On lui connaît trois variantes :

  • chitarra (100 cm de long)
  • mezza chitarra (90 cm)
  • chitarrino (70 cm)

Jeu[modifier | modifier le code]

Elle est jouée à la main qui égrène des accords (en frappant aussi la table d'harmonie) pour accompagner la serenata, la cristulara, la cozzupara et la tarentelle calabraise.

Bibliographie et liens[modifier | modifier le code]

Christian Poché, Dictionnaire des musiques et danses traditionnelles de la Méditerranée, Fayard, 2005.