Pedal steel guitar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Différents types de steel guitar, resonator, pedal-steel, lap-steel

La pedal steel guitar est un instrument à cordes dérivé de la steel guitar et comprenant un mécanisme permettant de modifier la tonalité de base des cordes par l'action de pédales. Comme toute steel guitar, l'instrument se joue avec une barre en acier (steel bar) tenue par la main gauche et qui se déplace sur les cordes, la main droite est utilisée comme pour la guitare. L'usage d'onglets (finger picks) est généralisé comme pour le banjo et les guitares à résonateur.

Position du musicien jouant sur une pedal steel guitar

Description[modifier | modifier le code]

Principe de fonctionnement[modifier | modifier le code]

En constante évolution depuis sa création dans les années 1950 (voir historique) la pedal steel guitar actuelle comprend un ou deux manches de 10 ou 12 cordes. Un manche est accordé en Mi 9ème (E9th), principalement utilisé pour la musique populaire (country musique) et un manche accordé en Do 6 ème (C6th), plus adapté au jazz western swing et la musique hawaiienne.

Pedal steel guitar modèle "student"

De forme parallélipipédique, la pedal steel guitar repose sur 4 pieds habituellement télescopiques, permettant au musicien de jouer assis ce qui lui permet d'actionner les pedales avec le pied gauche et les leviers avec les genoux. Le pied droit repose sur une pédale d'expression indépendante de l'instrument qui permet les variations de volume et l'expression.

Finger picks

Chaque manche comprend comme pour toute guitare électrique:

  • une tête pourvue d'un système de réglage de tension de chaque corde à vide avec des mécaniques (keyhead).
  • un sillet où chaque corde repose sur une roulette (roller nut)
    sillet de la PSG "Rollernut"
  • une table de frettes et de touche (fretboard) du même aspect que pour la guitare dont les sillets sont remplacés par de simples traits peints servant de repères.
  • un micro électromagnétique comparable à celui d'une guitare électrique.
  • un chevalet appelé « changer » pourvu d'un système mobile comparable au « bender » de guitare électrique qui permet de modifier la tonalité de chaque corde, soit en tendant la corde pour monter la tonalité de un ou plusieurs demi-tons, soit pour la détendre et baisser la tonalité. Le changer est le composant spécifique et essentiel de la pedal steel guitar. C'est un mécanisme complexe constitué de pièces métalliques mobiles oscillant autour de l'axe du chevalet et articulées entre elles. Ce système très sophistiqué permet de varier la tension de chaque corde par l'action préréglée d'une pédale ou d'un levier. Il existe plusieurs modèles de changer (pull release, push pull, all pull) dont le principe réside dans la mise en mouvement rotatif du support de corde (finger) par le jeu de pièces métalliques articulées et de renvois d'angles (bellcrank) actionnés par des tringles (rods) reliées aux pédales et aux leviers.
PSG retournée montrant le mécanisme et la tringlerie undercarriage
accès au réglages du "changer" de la pedal steel guitar
Masterclass de pedal steel lors d'une rencontre de Charlieu

L'ensemble de la mécanique (undercarriage) est accessible et réglable permettant au musicien d'adapter le fonctionnement de son instrument à son style de jeu ou de son choix des accordages obtenus par l'action des pédales et des leviers (chord-pedal-agencement : « copedent »).

Les différents modèles[modifier | modifier le code]

S10: un manche de 10 cordes accordées en Mi 9e équipé de 3 ou 4 pédales et 4 ou 5 leviers de genou (knee lever)

D10 : deux manches de 10 cordes. Le manche le plus en avant est attribué au Mi 9èeme et le manche le plus près du joueur au Do 6 ème. 3 ou 4 pedales pour le Mi 9e et 5 pédales pour le Do 6ème. le nombre de leviers au minimum varie de 5 à 8 voire plus!.

SD10: modèle à un manche identique au S10 mais monté sur un corps de D10 . L'espace prévu pour le deuxième manche est remplacé par un coussin (pad) pour plus de confort pour les avant-bras. Lloyd Green est à l'origine de cette formule et avait demandé à Sho-Bud de lui confectionné un modèle LDG, devenu célèbre et très répandu depuis, signé à ses initiales et celles de sa femme LDG (Loyyd & Dot Green).

S12: modèle à un manche et 12 cordes accordées soit en Mi 9e avec deux cordes basses supplémentaires (E 9th extended) soit en Mi 9e et Si 6e appelé "E9/B6 universal") permettant l'emploi des deux accordages du modèle D10 sur un seul manche.

Il existe des modèles avec tête sans mécaniques, "keyless", où les mécaniques à papillon habituelles sont remplacées par des curseurs réglables par des vis. Le corps de la pedal steel guitar est généralement en érable massif ("hard mapple") ou en contreplaqué ("plywood"). La finition du revêtement est en vernis ou en Formica. Les parties métalliques sont en aluminium poli et en acier. Le poids total de l'instrument dans sa valise varie de 18 à 35 kilos.

La partie mécanique (changer et undercarriage) qui fait l'essentiel de la pedal steel guitar a évolué depuis cinquante ans, chaque fabricant s'efforçant de concevoir un instrument le plus fiable possible pour obtenir une action des pédales et des leviers la plus précise possible.

Le changer le plus couramment utilisé est le système « all pull », dans lequel l'action des tiges se fait en tirant sur les fingers du changer pour monter la tension comme pour la baisser. Le système push pull mis au point par Buddy Emmons équipait jusque dans les années 1980 les modèles de la marque qui porte son nom. Ce système fait intervenir des tiges qui tirent les raise fingers du changeur pour tendre la corde et monter le son et des tirants qui poussent les lower fingers pour détendre la corde et baisser la note. Le système pull release est un système all pull simplifié utilisant des ressorts de rappel et des butées pour détendre les cordes. C'est un système simple, robuste qui équipe à moindre coût les modèles student en M9 ème[1].

Pratique de la pedal steel guitar[modifier | modifier le code]

En France[modifier | modifier le code]

L'instrument étant presque exclusivement utilisé dans la musique américaine, les pedalsteelers sont pour la plupart américains. L'instrument est pour ainsi dire ignoré en France et introuvable dans les magasins de musique de l'hexagone. De très rares artistes produisant de la musique country incluent une pedal steel guitar dans leur orchestration, sur scène comme en studio. Moins d'une dizaine de musiciens français font de la PSG leur instrument principal et utilisent régulièrement cet instrument en tournée avec leur groupe. La grande majorité des musiciens pratiquant la pedal steel guitar sont des guitaristes lapsteelers, bassistes ou banjoïstes cherchant à étendre leur pratique musicale.

Ailleurs en francophonie

Hors le Quebec où l'instrument est largement répandu et utilisé tant dans la musique de variété que country ou acadienne, en raison de l'influence américaine, la pedal steel guitar est pour ainsi dire inconnue dans l'espace francophone,Afrique, Antilles La Réunion et la Polynésie Française, ce qui est bien dommage car l'instrument dont l'origine est Polynésienne,mériterait un retour aux sources, dans la musique tahitienne, tellement riche en talents (musiciens et chanteurs)

Achat,[modifier | modifier le code]

Le budget de la pedal steel n'est pas négligeable. Pour l'instrument il faut compter de 1000 à 5 000 euros, depuis un modèle S10 student d'occasion jusqu'à un modèle D10 neuf de très bonne facture. Il faut ajouter le prix d'une pédale d'expression volum pedal (150 euros), des cordes, des onglets et une steel bar en acier poli ou en acier chromé (60 euros), un amplificateur avec un haut-parleur de 12 pouces au minimum environ 800 euros. Puis viendra l'achat d'un siège adapté en hauteur et en confort (environ 200 euros), quelques effets électroniques (delay, reverb, etc).

L'ensemble de ce matériel étant fabriqué aux USA il n'est pas commode de se le procurer par les filières commerciales habituelles. Lors des rencontres de steelers il est possible d'essayer les instruments et de trouver du bon matériel d'occasion. Avec un peu d'anglais et Internet il est facile d'entrer en contact avec les fabricants et commerçants américains, éventuellement par l'intermédiaire d'un steeler chevronné et de confiance habitué au commerce avec les revendeurs américains. Chaque pedal steel devant être adaptée pour chaque musicien, il importe de choisir un modèle correspondant à sa taille, disposant du nombre de pédales et de leviers désiré et préréglé avec le copedent de son choix. Il faut vérifier la disposition des pédales, l'emplacement des leviers, rechercher un modèle que l'on trouve d'emblée confortable et adapté à sa morphologie et à son jeu, d'où la nécessité d'essayer l'instrument et de le faire contrôler par un ami bon steeler avant de l'acheter, notamment pour un modèle d'occasion qui aura été modifié par son propriétaire.

Apprentissage[modifier | modifier le code]

Les méthodes et les sources d'informations sont américaines. La meilleure méthode est l'apprentissage par des cours et des stages avec un professeur. Il est nécessaire de pratiquer l'instrument plusieurs années pour obtenir un jeu convenable, une bonne dextérité et une justesse de note (comme pour le violon ou le violoncelle). Il existe sur Internet de nombreuses vidéos de démonstration et d'apprentissage de la pedal steel guitar. Les pedal steelers peuvent échanger leur connaissances par des forums spécialisés ou lors de rencontres organisées par des steelers bénévoles[2]. Le plus important festival réunissant les meilleurs steelers professionnels européens est celui de Dublin en octobre.

En France une rencontre annuelle de steel guitar est organisée à Charlieu (42) en avril.

Historique[modifier | modifier le code]

lire l'histoire de la pedal steel guitar

Bigsby Pedal Steel Guitar
Fender 800

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tous les détails de technologie de la pedal steel guitar sont exposés dans le site pedalsteelguitarfrance.
  2. Exemples : les rencontres de steel guitar de Charlieu (Loire) en avril, de Chanos (Drôme)en septembre ou de Frasnes (Belgique) en juin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Winnie Winston - Pedal steel guitar (OAK publication)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]