Liquid Tension Experiment

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liquid Tension Experiment

Genre musical metal progressif
Années actives 1998-1999
Labels Magna Carta
Site officiel Site Officiel
Composition du groupe
Membres Tony Levin
John Petrucci
Mike Portnoy
Jordan Rudess

Liquid Tension Experiment est un supergroupe américain de metal progressif instrumental formé en 1998 par Tony Levin (basse, Chapman Stick), John Petrucci (guitare), Mike Portnoy (batterie) et Jordan Rudess (synthétiseur) à l'initiative de la compagnie de disque américaine Magna Carta.

Ce groupe parallèle ne s'est produit en concert que quatre fois. Le show commençait par une improvisation jazzy et se terminait par le morceau Acid Rain.

Leurs deux albums ont été intégralement composés et enregistrés en une semaine chacun.

Peu après l'enregistrement du second opus, le claviériste Jordan Rudess est intégré à Dream Theater (dont Mike Portnoy et John Petrucci sont membres), remplaçant Derek Sherinian. Avec trois des quatre membres faisant désormais partie de Dream Theater, le groupe n'a plus de grande raison d'être et décide de mettre un terme à l'expérience d'un commun accord.

Les titres de Liquid Tension Experiment sont parfois repris entièrement ou en partie par Dream Theater lors de leurs concerts, notamment « Acid Rain » que l'on peut entendre sur l'album Live Scenes From New York.

Le 25 juin 2008, lors d'un concert à Chicago, le clavier de Jordan Rudess rencontre un problème technique. Les autres membres du groupes improvisent alors un concert à trois. Le concert est enregistré et publié en 2009 sous le titre Liquid Trio Experiment 2 - When the Keyboards Breaks[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Cet album regroupe les jam sessions enregistrées par les autres membres du groupe sans John Petrucci (lequel était parti assister à la naissance de son enfant) durant l'élaboration du second opus. Ceci explique la modification du nom du groupe pour ce nouveau disque.

  • Liquid Trio Experiment 2 - When the Keyboard Breaks (Live in Chicago) (paru le 14 février 2009)

Comme l'indique le titre, c'est cette fois Jordan Rudess qui ne participe accidentellement pas au projet LTE. Lors d'un concert à Chicago le 25 juin 2008, le clavier n'obéit plus au musicien. Mais rapidement l'attente de sa réparation mène à une série d'improvisations des trois autres membres, que Rudess finit par rejoindre à la guitare.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Liquid Trio Experiment 2 », sur dreamtheater.net,‎ 12 février 2009 (consulté le 11 septembre 2012)