Caisse de résonance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guitare électrique de G&L dite semi-hollow, comportant une caisse de résonance à deux chambres.

En organologie, on appelle caisse de résonance la partie d'un instrument qui a pour rôle de recevoir et d'amplifier la vibration produite par la ou les corde(s), ou par la membrane. Cette partie creuse transmet au volume d'air contenu dans la cavité qu'elle constitue les vibrations, afin de transformer cette dernière en son musicalement satisfaisant.

Dans la famille des instruments à cordesviolon, guitare, luth, etc. — la caisse de résonance se compose d'une table d'harmonie et d'un fond relié par des éclisses.

Le timbre, l'intensité et la durée du son obtenu dépendent du volume, de la forme et de la matière de la caisse de résonance. Tous ces facteurs collaborent à donner à l'instrument une valeur subjective de sa sonorité, qu'on appelle souvent la « projection » et qui correspond à la puissance sonore qu'il est capable de développer par son amplification naturelle du son.

Gourdes utilisées comme caisse de résonance (silimba, Zambie)

Quelques exemples de caisses de résonance « de fortune » ou encore « primitives » : un bidon, une poterie, une calebasse, la bouche — pour la guimbarde par exemple, les deux mains disposées en porte-voix, etc.

Au cours du temps, afin d'améliorer le son rendu par l'instrument, les caisses de résonances se sont très largement améliorées. Une des principales différences entre celle d'un instrument classique et une primitive provient des barrages. En effet, une caisse de résonance d'instrument est loin d'être une simple boîte ou caisse en bois. En son sein, collées sur la table d'harmonie et sur le fond, des pièces de bois rectangulaires guident le son et favorisent l'émergence d'une harmonie. Selon la complexité du barrage et sa qualité, les instruments diffèrent en puissance et sonorité.

La caisse de résonance, qui donne toute sa puissance sonore à un instrument, n'est pas la seule partie qui contribue à « fabriquer » le son : toutes les parties entrant en vibration, notamment le manche sur les instruments tels le violon ou la guitare, ont une influence sur les sonorités jouées et perçues – sans parler des influences des matériaux sur le timbre général. Par exemple, on peut faire ressentir un effet de vibrato particulier en agitant par saccades le manche d'une guitare.