Cuatro (instrument)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cuatro .

Le cuatro (qui signifie quatre en espagnol) est un petit instrument de musique à quatre cordes utilisé au Venezuela, en Colombie, au Mexique et à Porto Rico. C'est une petite guitare similaire au ukulélé qui offre beaucoup de possibilités de jeu rythmique et qui dérive de la guitare baroque espagnole.

Le cuatro de Porto Rico est de forme différente, plus grand, et avec dix cordes (par paires).

Cuatro continental[modifier | modifier le code]

Lutherie[modifier | modifier le code]

Cuatro vénézuélien

Il est généralement accordé en si - fa# - ré - la, de l'aigu vers le grave mais la décroissance sonore logique des cordes du grave vers l'aigu n'est pas respectée et on trouve des cordes plus graves là où on devrait trouver des médiums (les cordes de « la » et « si » étant les plus graves).

Jeu[modifier | modifier le code]

C'est un instrument clé de la tradition folklorique des Llanos du Venezuela et de Colombie. Il accompagne souvent la harpe avec des maracas dans le style llanero.

Son jeu instrumental principalement harmonico-percussif est composé de beaucoup de golpe, syncopes obtenues par des claqués ou des étouffés sur les cordes.

Traditionnellement, le cuatro n'est pas utilisé en solo mais uniquement en rythmique. Cependant, depuis un certain temps il existe un nombre croissant de musiciens solistes qui ont développé une large palette de sonorités lui donnant un rôle central, comme par exemple Cheo Hurtado.

Cuatro portoricain[modifier | modifier le code]

Cuatro portoricain

Il en existe diverses variétés, anciennes et modernes.

Autre[modifier | modifier le code]

  • Le cuatro antiguo, cuadrao ou araña à 4 cordes en boyaux date de l'époque coloniale et était un instrument rural jusqu'au XXe siècle où il disparut. Sa caisse de résonance est typiquement en forme de trou de serrure.
  • Le tulipán est une variante à 8 ou 10 cordes métalliques apparue au XXe siècle sous une forme plus arrondie construite de piezas ("pièces") plutôt que enterizo (monoxyle), mais elle a disparu elle aussi.
  • Le moderno, apparu au XIXe siècle, à 10 cordes et à la forme proche du violon (on l'appelle aviolinado), rendu célèbre par Ladislao Martínez en 1930.
  • Le higuera en gourde ovale, dérivé des instruments des esclaves noirs africains, avec 4 à 10 cordes.

Jeu[modifier | modifier le code]

L'antiguo était utilisé pour les services divins et les fêtes agricoles. Le moderno pour des pièces plus jazzy.

Liens[modifier | modifier le code]