Autoroute suisse A9

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 25′ 33″ N 6° 55′ 48″ E / 46.425833, 6.929884

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Autoroute A9.
L'autoroute A9.

L'autoroute suisse A9, surnommée autoroute du Rhône, traverse le quart sud-ouest du pays, entre la France et le col du Simplon. Elle est en construction dans sa partie orientale.

Itinéraire[modifier | modifier le code]

Vue du tunnel de Glion dans le sens Villeneuve-Vevey.

L'A9 commence à quelques centaines de mètres de la frontière entre la France et la Suisse, entre Vallorbe et Ballaigues. C'est une semi-autoroute jusqu'à la hauteur d'Orbe. Elle se confond ensuite avec l'autoroute suisse A1 jusqu'à Lausanne. À partir de Lausanne, elle longe le lac Léman puis remonte la vallée du Rhône, en passant par Sion. Le tronçon entre Sierre et Brigue est en construction, la fin des travaux était initialement prévue en 2016, finalement la mise en service intégrale a été repoussée à une date indéterminée ultérieure à 2020. À la hauteur de Brigue, elle est poursuivie par la route du col du Simplon (Route principale 9).

Elle a été ouverte à la circulation en 1970 pour Aigle-Lausanne, entre 1980 et 1991 pour Aigle-Sion et en 1996 pour Sion-Sierre. Elle est connectée à l'autoroute suisse A1, partie commune entre les échangeurs de Essert-Pittet et Villars-Sainte-Croix (Lausanne), à l'autoroute suisse A12 à l'échangeur de la Veyre (Vevey) et à l'autoroute suisse A21 à l'échangeur Grand-Saint-Bernard (Martigny). Elle a une longueur de 158 km entre Ballaigues et Brig-Glis.

km Nom Directions
Poste de douane 0 Frontière française N9 France
Sortie 1 Ballaigues Ballaigues
Sortie 2 Les Clées Les Clées, Lignerolle
Sortie 3 Orbe Orbe, Chavornay
Échangeur (23) Essert Pittet A1 (Genève-Lausanne-Berne-Zurich-St. Margrethen) vers Berne
Sortie (22) A1 - Chavornay Chavornay
Restoroute Restoroute de Bavois
Sortie (21) A1 - La Sarraz La Sarraz, Échallens
Sortie (20) A1 - Cossonay Cossonay, Vallée de Joux, Cheseaux
Échangeur (19) Villars-Sainte-Croix A1 (Genève-Lausanne-Berne-Zurich-St. Margrethen) vers Genève
Sortie 9 Lausanne-Blécherette Lausanne-Blécherette, Centre, Beaulieu, Malley, Échallens, Police
Sortie 10 Lausanne-Vennes Lausanne-Vennes, Hôpitaux
Sortie 11 Belmont Belmont, Lutry (que dans le sens Lausanne-Martigny)
Sortie 12 Lutry Lutry, Belmont (que dans le sens Martigny-Lausanne)
Restoroute Restoroute de Lavaux
Sortie 13 Chexbres Chexbres, Puidoux, Moudon, Berne
Échangeur 14 La Veyre A12 (Vevey-Fribourg-Berne) vers Fribourg, Berne
Sortie 14 Vevey Vevey
Sortie 15 Montreux Nord Montreux Nord
Aire de repos Aire de repos du Pertit
Sortie 16 Villeneuve, Montreux Villeneuve, Montreux, Police
Restoroute Restoroute du Chablais
Sortie 17 Aigle Aigle
Sortie 18 Saint-Triphon Saint-Triphon, Monthey, Pas de Morgins
Sortie 19 Bex Bex, Monthey
Sortie 20 Saint-Maurice Saint-Maurice, Massongex, Lavey
Aire de repos Aire de repos des Preyses
Restoroute Relais du Grand-Saint-Bernard
Sortie 21 Martigny-Fully Martigny-Fully, Salvan
Échangeur 22 Grand-Saint-Bernard A21 (Martigny-Grand-Saint-Bernard) vers le Grand-Saint-Bernard
Aire de repos Aire de repos des Indivis
Sortie 23 Saxon Saxon, Saillon, Fully
Sortie 24 Riddes Riddes, Saillon, Chamoson, Leytron
Aire de repos Aire de repos d'Ardon
Sortie 25 Conthey Conthey, Ardon, Vétroz
Aire de repos Aire de repos des Îles
Sortie 26 Sion-Ouest Sion-Ouest, Nendaz, Savièse, Rhône FM
Sortie 27 Sion-Est Sion-Est, Val d'Hérens, Ayent
Aire de repos Aire de repos de la Biolaz
Sortie 28 Sierre-Ouest Sierre-Ouest
Sortie 29 Sierre-Est Sierre-Est, Val d'Anniviers

Accident[modifier | modifier le code]

Le 13 mars 2012, un des plus importants accidents routiers survenus en Suisse s'y est produit. 28 personnes (dont 22 enfants) ont perdu la vie après qu'un autocar immatriculé en Belgique se soit accidenté dans le tunnel de Sierre au retour de leur classe de neige[1].

Article détaillé : Accident du tunnel de Sierre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une douzaine de drames en Suisse depuis trente ans, article RTS consulté le 14 mars 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]