Villeneuve (Vaud)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villeneuve.
Villeneuve
Blason de Villeneuve
Héraldique
Image illustrative de l'article Villeneuve (Vaud)
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Aigle
Localité(s) et communes limitrophes
(voir carte)
Localités :
Clos-du-Moulin, Byron, Valleyres, Crêt, Plancudrey, Chaude, La Rivaz, La Cité, Châtelard
Communes limitrophes :
Veytaux, Rossinière, Château-d'Œx, Rennaz, Roche, Noville, Corbeyrier, Ormont-Dessous
Syndic Patricia Dominique Lachat (PSS)
Code postal 1844
N° OFS 5414
Démographie
Gentilé Villeneuvois
Population 4 969 hab. (31 décembre 2012)
Densité 155 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 24′ 00″ N 6° 56′ 00″ E / 46.4, 6.93333333333 ()46° 24′ 00″ Nord 6° 56′ 00″ Est / 46.4, 6.93333333333 ()  
Altitude 375 m
Superficie 3 204 ha = 32,04 km2
Divers
Nom officiel Villeneuve (VD)
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Villeneuve

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Villeneuve

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Villeneuve
Liens
Site web www.villeneuve.ch
Sources
Référence population suisse[1].
Référence superficie suisse[2]

Villeneuve est une commune suisse du canton de Vaud, située dans le district d'Aigle. La Commune compte actuellement 5'200 habitants. Villeneuve est nommé aussi parfois La ville du bout du lac ou bien La ville de la tête du lac[réf. souhaitée].

Géographie[modifier | modifier le code]

Villeneuve se situe au bord du Lac Léman, la limite de la commune borde le lac de l'Hongrin. Elle consiste le sud de la Riviera vaudoise et l'extrémité nord-est du Chablais, région transfrontalière comprenant le Chablais suisse (vaudois et valaisan) et le Chablais français (région située au sud du lac Léman, dans le département de la Haute-Savoie). La limite de la commune s'étend jusqu'au Pays-d'Enhaut.

Histoire[modifier | modifier le code]

Villeneuve est un site visité de longue date par les humains. Dans la région dite "le Scex du Châtelard" ont été retrouvés des vestiges datant de la fin du paléolithique. Ce sont les plus anciens vestiges témoignant de la présence humaine dans le canton de Vaud.

À l'époque celtique, un bourg du nom de Pennelocus (tête du lac) existait et fut habité à l'époque romaine. La cité était un relais sur la route reliant Aventicum (Avenches) et Octodurum (Martigny) sur la route du col du Grand-Saint-Bernard.

Probablement détruite par les barbares à la chute de l'Empire romain, elle a possiblement subi les effets de l'éboulement du Tauredunum (actuellement le Grammont) survenu au VIe siècle (Cet événement est relaté dans les chroniques de Grégoire de Tours et Marius d'Avenches)[3].

La cité apparaît mentionnée pour la première fois dans une chronique de 1005 sous le nom de "Villa Compendiaco", patronyme probablement dérivé du nom romain "Compendius". Elle subsiste ensuite sous le nom de Compengiez (1166), Compengie (1207) puis Compesie dès 1248.

Pourtant, en 1214, le Comte Thomas de Savoie fonde "Villeneuve de Chillon", bourg agricole et lacustre permettant de loger la population croissante qui dépendait du Château éponyme (XIIIe siècle). Villeneuve est alors un port marchand et militaire servant la Maison de Savoie.

Lors des guerres de Bourgogne (1476), Villeneuve est partiellement incendiée et perd de son influence sur le Haut-Lac.

La conquête du Pays de Vaud par les Bernois (1536) redonne une identité au bourg sous l'autorité du Bailly qui siège à Vevey et qui permet une large autonomie. Villeneuve appartenait donc au bailli de Vevey (qui comportait les communes de Vevey, Montreux, Villeneuve, La Tour-de-Peilz, Blonay, Saint-Légier et Veytaux), qui fut renommé plus tard en bailli de Chillon. Ces communes sont considérées dans la région comme la Riviera géographique actuelle.

Des Abbayes de gens d'armes, notables locaux de confiance (Noble Abbaye Militaires des Écharpes Bleues de Villeneuve) sont même créées par leurs Éminences de Berne à cette époque pour défendre la localité contre les incursions de brigands.

Avec le développement des transports lacustres, la ville connaît un essor commercial important. Des barques plates typiques du Léman font la navette entre les carrières de la Haute-Savoie et Villeneuve pour amener des pierres servant à édifier maisons et monuments et exporter les vins vers Lausanne. L'essor industriel accompagne le développement du rail (Ligne du Simplon) puis de l'autoroute A9.

Villeneuve fut enfin rattaché de force au district d'Aigle dans la période où Napoléon a envahi le Pays de Vaud, mais le bourg reste encore toujours aujourd'hui tourné vers la Riviera, sa région d'origine.

Culture[modifier | modifier le code]

Celle de la vigne fait la réputation de Villeneuve, appellation renommée. Les vignes de Villeneuve jouissent du climat agréable de la Riviera : frais en été, doux en hiver. Ce qui permet à la vigne de ne pas geler durant la saison froide.

La ville sert de décor au tragique dernier chapitre de La Vierge des Glaces, de Hans Christian Andersen, qui raconte les aventures du Suisse Rudy (1861). Parmi les sociétés locales, les Concerts de Villeneuve[4] animent depuis 30 ans principalement l'église St-Paul par des saisons de musique classique.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Romain Rolland a vécu à Villeneuve à la Villa Olga de 1922 jusqu’en 1938. Il a fait de cette ville un bastion de pensée humaniste et internationaliste, au service de« l’indépendance de l’esprit » et de l’union des peuples dans la paix. C’est là qu’il a reçu Gandhi, Rabîndranâth Tagore (en 1931), Stefan Zweig, Panaït Istrati ainsi qu’une grande partie de l’intelligentsia française de son temps Aragon et Gide notamment. Le bourg est visité par d'autres illustres hôtes comme Lord Byron, Léon Gambetta, Victor Hugo, Richard Wagner ou encore le peintre Oskar Kokoschka. Bastian Baker, chanteur suisse a grandi à Villeneuve.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidente permanente par commune et origine, Vaud, 1950-2012 », sur Statistiques Vaud (consulté le 23 avril 2013)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. Voici comment un tsunami a retourné le Léman en l’an 563, 24 heures
  4. [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :