Tunnel de Sierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tunnel de Sierre
Entrée Est du tunnel de Sierre
Entrée Est du tunnel de Sierre

Type Tunnel autoroutier
Itinéraire A9 (E62)
Trafic 15 000 véhicules
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Longueur du tunnel 2,46 km
Nombre de tubes 2
Nombre de voies par tube 2
Ouverture à la circulation 1999
Coordonnées 46° 17′ 09″ N 7° 32′ 42″ E / 46.285705, 7.544904 ()46° 17′ 09″ Nord 7° 32′ 42″ Est / 46.285705, 7.544904 ()  

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

(Voir situation sur carte : canton du Valais)
Tunnel de Sierre

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Tunnel de Sierre

Le tunnel de Sierre est un tunnel autoroutier situé à Sierre dans le canton du Valais en Suisse. Cet ouvrage est sur la route européenne 62, numérotée en Suisse autoroute A9 et appelée autoroute du Rhône.

Description[modifier | modifier le code]

Long de 2 460 mètres, le tunnel est divisé en deux galeries comportant chacune deux voies de circulation, sans bande d'arrêt d'urgence, avec des trottoirs large de 1,75 mètres à gauche de la chaussée et de 1,5 mètres à droite de la chaussée. Outre l'éclairage supérieur, des lumières insérées en bordure des trottoirs améliorent la visibilité de la trajectoire de la chaussée. Le marquage au sol est une ligne discontinue blanche au centre de la chaussé et deux lignes continues blanches en bordure de la chaussée, celles-ci sont traitillées lorsqu'elles délimitent une aire de secours en cas de panne. La vitesse y est limitée à 100 km/h et la densité journalière moyenne du trafic est de 15 000 véhicules.

Ouvert en 1999 pour la plus ancienne de ses composantes, le tunnel de Sierre est composé de quatre tunnels couplés :

  • Alusuisse (1070 m), mis en service en 2008[1]
  • Géronde (620 m)[2]
  • Crête Plane (180 m)
  • Ancien Sierre-Plantzette (580 m), mis en service en 1999[3]

Accident[modifier | modifier le code]

Le 13 mars 2012, 28 personnes (dont 22 enfants) ont perdu la vie après qu'un autocar immatriculé en Belgique se soit accidenté dans le tunnel au retour de leur classe de neige[4].

Article détaillé : Accident du tunnel de Sierre.

Sécurité[modifier | modifier le code]

Niveau de l'accident

Alors que le tunnel a été certifié comme étant sûr par l'European Tunnel Assessment Programme (EuroTAP), des questions se posent cependant au sujet des aires de stationnement d'urgence après l'accident du car belge en 2012, celui-ci s'étant engagé pour une cause encore inconnue dans une de ces zones et en a percuté frontalement un mur. Les angles des murs délimitant les aires de stationnement d'urgence sont à angle droit et sont équipés de glissière de sécurité[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche technique du tunnel Alusuisse
  2. Fiche technique du tunnel Géronde
  3. Fiche technique du tunnel Sierre-Plantzette
  4. Une douzaine de drames en Suisse depuis trente ans, article RTS consulté le 14 mars 2012.
  5. Accident de car à Sierre : la conférence de presse s'est tenue sur les lieux de l'accident, Le 19:30, Radio télévision suisse, consulté le 17 mars 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]