Savièse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Savièse
Blason de Savièse
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Valais
District Sion
Localité(s) et communes limitrophes
(voir carte)
Localités :
Chandolin, Drône, Granois, La Muraz, Mayens-de-la-Zour, Ormône, Roumaz, Saint-Germain (le chef-lieu)
Communes limitrophes :
Arbaz, Ayent, Conthey, Grimisuat, Gsteig, Lauenen, Ormont-Dessus, Sion
Président(e) Michel Dubuis
Code postal 1965
N° OFS 6265
Démographie
Gentilé Saviésan
Population 7 149 hab. (31 décembre 2013)
Densité 101 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 15′ 00″ N 7° 20′ 18″ E / 46.25, 7.3383333333346° 15′ 00″ Nord 7° 20′ 18″ Est / 46.25, 7.33833333333  
Altitude Min. 515 m – Max. 3 176 m
Superficie 7 092 ha = 70,92 km2
Divers
Langue Français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton du Valais

Voir sur la carte administrative du Canton du Valais
City locator 14.svg
Savièse

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Savièse

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Savièse
Liens
Site web www.saviese.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Savièse est une commune suisse du canton du Valais, située dans le district de Sion.

Histoire[modifier | modifier le code]

Savièse est mentionné pour la première fois en 1200 sous le terme "Saviesi" suivi en 1224 de "Saviesia". Le nom allemand Safiesch fut également utilisé[3]. Les villages de Savièse furent brûlés par la Savoie durant la guerre de 1475[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Située sur la rive droite du Rhône, la commune est bordée à l'est par la vallée de la Sionne et à l'ouest par la vallée de la Morge. La source de la Sarine est située sur son territoire. Au nord, elle est délimitée par les Alpes bernoises et est connectée à l'Oberland bernois par le col du Sanetsch.

Les villages[modifier | modifier le code]

La commune est composée de six villages :

  • St-Germain, le chef-lieu, au centre, avec pour hameaux Prinzières et La Crettaz
  • Drône à l'est, avec pour hameaux Monteiller et La Sionne
  • Granois et Chandolin à l'ouest, Chandolin a pour hameau Vuisse
  • Roumaz et Ormône au sud, Ormône a pour hameaux La Muraz et Diolly

Démographie[modifier | modifier le code]

Au 12 décembre 2012, Savièse a une population de 6939 habitants (3395 hommes et 3544 femmes)[4] . 1116 habitants nés à l'étranger y résident (12 décembre 2012).

Autorités communales[modifier | modifier le code]

Les présidents de Savièse[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs[5]
Période Identité Étiquette Qualité
2009   Michel Dubuis Entente de Savièse  
1989 2009 André Reynard Entente de Savièse  
1977 1989 Georges Héritier Entente de Savièse  
1964 1977 Clovis Luyet Entente de Savièse  
1955 1964 François Luyet Entente de Savièse  
1940 1955 Raymond Héritier Entente de Savièse  
1936 1940 Marc Héritier Entente de Savièse  
1928 1936 Cyprien Varone  ???  
1924 1928 Victorien Dubuis  ???  
1917 1924 Joseph Reynard  ???  
1917 1917 Joseph Luyet  ???  
1895 1917 Jérôme Roten  ???  
1894 1895 Jean Varone  ???  
1888 1894 Basile Dubuis  ???  
1873 1888 Adrien Dubuis  ???  
1864 1873 François-Adrien Dubuis  ???  
1863 1864 Charles-Joseph Héritier  ???  
1859 1863 Jean-Marie Reynard  ???  
1853 1859 François-Adrien Dubuis  ???  
1843 1853 Frédéric Dumoulin  ???  
1823 1843 Jean-Batiste Jacquier  ???  

Économie[modifier | modifier le code]

La commune de Savièse est une commune viticole avec environ 300 hectares de vigne sur son territoire.

Émetteur[modifier | modifier le code]

De 1948 à 2005 Savièse possédait un émetteur de radiophonie d'ondes moyennes sur 1 485 kHz utilisant un fil d'antenne fixé sur une tour tubulaire en fer. Il fut démantelé en 2006.

Culture[modifier | modifier le code]

L'École de Savièse désigne les artistes peintres ayant trouvé l'inspiration à Savièse ou y ayant vécu (Raphaël Ritz, Ernest Biéler, Albert Chavaz,etc.)

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Construit dès 1430, le Torrent-Neuf est un bisse situé sur la commune de Savièse. Après des rénovations successives, il est définitivement fermé en 1934, remplacé dans son rôle de canal d'acheminement d'eau par le tunnel du Prabé[6]. Il fut réhabilité en 2005 suite à l'appui de la commune de Savièse et de l'Association pour la sauvegarde du Torrent-Neuf[7]. Il est depuis lors une attraction touristique de la commune attirant de nombreux randonneurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Population résidante permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le sexe, l'état civil et le lieu de naissance, en 2013 », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. a et b « Savièse » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  4. Office fédérale de la statistique
  5. Archive communale
  6. http://www.torrent-neuf.ch/index1.php?page=histo
  7. http://www.torrent-neuf.ch/index1.php?page=accueil

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :