Amarante queue de renard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'amarante queue de renard ou amarante caudée (Amaranthus caudatus) est une espèce de plante annuelle de la famille des Amaranthacées. Elle atteint une hauteur d'un mètre. Elle est originaire du Sud de l'Asie[1]. Elle est aussi nommée Kiwicha, de son nom en langue quechua au Pérou où elle est cultivée à des fins alimentaires.

Description[modifier | modifier le code]

Fleurs de l'amarante queue de renard

L'amarante queue de renard est une plante annuelle qui atteint une hauteur de 50 à 100 cm. Sa période de floraison s'étend d'août à septembre et son inflorescence sont des panicules retombantes de couleur rouge pourpré[1]. Il s'agit d'une plante hermaphrodite. On la retrouve dans les friches annuelles et les habitats riches en azote et en chaleur puisqu'il s'agit d'une plante nitrophile et thermophile. Son aire de répartition est subtropicale[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Jadis, l'Amaranthus caudatusa était considérée comme une plante magique associée à la magie blanche. Malgré son rouge carmin, repérable de loin, l'amarante queue de renard rendrait invisible[3].

Utilisation[modifier | modifier le code]

C'est une plante ornementale souvent utilisée en espaces verts et pour la confection de bouquets secs. Des recherches sont en cours pour évaluer sa teneur en calcium, taux estimé à 476 mg pour 100 g.

C'est également une plante cultivée à des fins alimentaires dans les Andes d'Équateur, du Pérou et de Bolivie et dans les zones montagneuses d'Amérique centrale[4]. On utilise le grain pour faire de la farine et fabriquer des galettes et des petits pains, mais aussi comme une céréale pour le petit déjeuner. Les jeunes pousses des feuilles sont également utilisées comme légume dans diverses préparations. La teneur en protéines du grain est très élevée et la répartition en acides aminés est optimale pour l'alimentation humaine[5],[6].

Horticulture[modifier | modifier le code]

Puisque les fleurs de l'amarante queue de renard sont lourdes, il faut lui mettre des tuteurs[1]. Elle peut être semée à l'intérieur dès le mois de mars ou directement en terre en mai[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Jean Trudel, Jardins et décors : fleurs d'été, Saint-Laurent (Québec), Livre-Loisirs Ltée,‎ 1984, 65 p. (ISBN 2-89210-229-4) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]