Typha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les massettes ou Typha sont des plantes monocotylédones, également appelées quenouilles[1], typiques des bords des eaux calmes, des fossés, des lacs, des marais et plus généralement dans les milieux humides. Elles poussent en colonies denses. Typha est l'un des deux ou trois genres de la famille des Typhacées.

Elles ont une large aire de répartition des régions tempérées et tropicales. L'espèce la plus répandue est Typha latifolia qu'on trouve dans les régions tempérées de l'hémisphère nord. Typha angustifolia est quant à elle tout aussi répandue, bien qu'elle s'avance moins au nord. On trouve Typha domingensis plutôt au sud, elle s'étend des États-Unis jusqu'en Amérique du Sud. On la trouve également à l'état indigène en Nouvelle-Calédonie. Typha laxmannii, Typha minima et Typha shuttleworthii sont confinées à l'Asie et à quelques régions du sud de l'Europe.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Sesca / Sesque est le nom gascon des massettes, en concurrence avec l'Iris des marais. Des toponymes sont formés à partir de ce mot, cf. les communs de Cescau (09 et 64). On désigne aussi ces plantes sous le nom de quenouilles[2], notamment au Québec où le nom "massette" est inconnu.

Description[modifier | modifier le code]

Les massettes sont des plantes de milieux humides qui possèdent un rhizome. Elles ont une inflorescence typique : dense et en forme de quenouille, dans laquelle les fleurs femelles et mâles sont clairement séparées (monoécie), les fleurs mâles étant placées au-dessus des fleurs femelles au bout d'une tige florifère.

Les feuilles sont plates (ou légèrement triangulaires) et croissent à la base de la plante. Elles forment une gaine qui entoure la tige.

Espèces[modifier | modifier le code]

Selon Kew Garden World Checklist (22 avr. 2010)[3] :

Typha austro-orientalis dans la région de la Volga

Selon NCBI (22 avr. 2010)[4] :

Selon [réf. nécessaire] :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

  • Le genre Sparganium, famille des Sparganiaceae, regroupe des plantes assez proches des Typha. (Le genre Sparganium a parfois été placé dans la famille des Typhaceae dans certaines classifications)

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :