Chenopodium pallidicaule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le chénopode pallidicaule (Chenopodium pallidicaule), connu sous divers noms vernaculaires espagnols tels que cañihua, canihua, kañiwa, est une espèce de plante du genre des chénopodes, originaire de l'Altiplano andin, en Amérique du Sud, très proche par ses caractéristiques et ses usages du quinoa (Chenopodium quinoa).

Cette plante est une pseudo-céréale qui fait partie des plus anciennes cultures de subsistance des anciens Incas. Elle présente des caractéristiques intéressantes aux plans agronomique et nutritionnel : tolérance aux conditions de milieu rencontrées en haute montage, haute teneur en protéines et en composés phénoliques, et pouvoir antioxydant élevé[1],[2] et absence de saponines, substances qui compliquent l'usage alimentaire du quinoa.

Toutefois, sa domestication est inachevée, et le manque d'uniformité dans le mûrissement des grains est une limitation.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Total antioxidant capacity and content of flavonoids and other phenolic compounds in canihua (Chenopodium pallidicaule): an Andean pseudocereal. », NCBI (consulté le 6 février 2011).
  2. (en) « Chemical and Functional Characterization of Kañiwa (Chenopodium pallidicaule) Grain, Extrudate and Bran », sur SpringerLink, Plant Foods for Human Nutrition (Formerly Qualitas Plantarum) Volume 64, Number 2, 94-101, DOI: 0.1007/s11130-009-0109-0 (consulté le 6 février 2011).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Lost crops of the Incas: little-known plants of the Andes with promise for worldwide cultivation, National Academies Press,‎ 1989, 415 p. (ISBN 030904264X).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :