Althea Gibson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gibson.
Althea Gibson
Althea Gibson
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 25 août 1927
États-Unis Silver
Décès 28 septembre 2003 (à 76 ans)
Drapeau : États-Unis East Orange
Prise de raquette Droitière
Hall of Fame Membre depuis 1971
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple F (1) V (1) V (2) V (2)
Double V (1) V (1) V (3) F (3)
Mixte 1/2 1/4 F (3) V (1)

Althea Gibson est une joueuse de tennis américaine des années 1950, née le 25 août 1927 à Silver (Caroline du Sud) et décédée le 28 septembre 2003 à East Orange (New Jersey).

Douze ans avant Arthur Ashe chez les hommes et plus de quarante ans avant l'avènement des sœurs Venus et Serena Williams, elle devient la première Noire à remporter un titre du Grand Chelem, en 1956 à Roland-Garros. Sa victoire à l'US Women's National Championship à Forest Hills, l'année suivante, est également inédite, à une période de grande lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis[1].

En 1957 et 1958, elle réalise le doublé Wimbledon-Internationaux des États-Unis.

Angela Gibson compte aussi cinq titres du Grand Chelem en double dames, dont trois de suite sur le gazon londonien (1956-1958), ainsi qu'un titre en double mixte.

Elle est membre du International Tennis Hall of Fame depuis 1971 et inscrite au National Women's Hall of Fame.

Lors de l'US Open 2007, une cérémonie a commémoré sa première victoire dans ce tournoi, cinquante ans plus tôt, avec la participation de grandes figures noire-américaines comme Aretha Franklin, Jackie Joyner-Kersee ou Carol Moseley-Braun[2].

Palmarès (partiel)[modifier | modifier le code]

En simple dames[modifier | modifier le code]

En double dames[modifier | modifier le code]

En double mixte[modifier | modifier le code]

Parcours en Grand Chelem (partiel)[modifier | modifier le code]

Si l’expression « Grand Chelem » désigne classiquement les quatre tournois les plus importants de l’histoire du tennis, elle n'est utilisée pour la première fois qu'en 1933, et n'acquiert la plénitude de son sens que peu à peu à partir des années 1950.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Moins de deux ans après le refus de Rosa Parks de céder sa place dans un bus
  2. USA Today, 16 août 2007.
  3. a, b, c, d, e et f Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.
  4. Pas de tableau double mixte à l’Open d'Australie de 1970 à 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cecil Harris et Laryette Kyle DeBose, Charging the Net: A History of Blacks in Tennis
  • (en) Sue Stauffacher et Greg Couch, Nothing But Trouble (livre pour enfants qui retrace son histoire)

Navigation[modifier | modifier le code]