Agriculture naturelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'agriculture naturelle est une pratique agricole passive qui exclut pratiquement toute intervention humaine sur les cultures. Masanobu Fukuoka, à l'origine de cette méthode, la définit comme l'agriculture du non-faire ou du non-agir, et l'appelle aussi agriculture sauvage.

Principes[modifier | modifier le code]

L'agriculture naturelle est basée sur quatre principes fondamentaux : pas de labour, pas d'engrais, pas de sarclage et pas de pesticide. Un cinquième principe est parfois rajouté : pas de taille.

Selon Masanobu Fukuoka, la nature, dans son infinie complexité, fournit tous les outils nécessaires à une production agricole riche sans que l'homme ne soit obligé de faire quoi que ce soit de contraire au fonctionnement naturel des produits cultivés.

Ses observations et expériences sur des champs de riz et des vergers du sud du Japon ont montré selon lui qu'il parvenait à obtenir des rendements égaux ou supérieurs à ceux de l'agriculture moderne ou dite scientifique[1]. En France, quelques essais ont été réalisés. Les plus célèbres sont ceux de Marc Bonfils[2].

L'Institut technique d'agriculture naturelle a pour vocation de développer et promouvoir l'agriculture naturelle en France.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. Site de l'Institut Technique d'Agriculture Naturelle : http://ecole-agricole.fr/
  2. Film sur les seed balls : http://fr.youtube.com/watch?v=dWyduWsoy8o
  3. Résumé d'une conférence donnée à Argentan par Olivier Barbié le 11 mars 2012, sur l'agriculture naturelle : http://www.biosurorne.org/spip.php?article208

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masanobu Fukuoka, L'agriculture naturelle, Guy Trédaniel Éditeur,‎ 1989, 326 p. (ISBN 978-2844455505)
  2. http://site-coop.net/bonfils/wakka.php?wiki=PagePrincipale