Raoul Lemaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Raoul Lemaire

Raoul Lemaire, né en 1884 dans la Somme et décédé en 1972, a fondé la culture biologique en France avec le lithothamne. Engagé et visionnaire, il dénonce la pollution des sols liée à l'agriculture conventionnelle.

Carrière[modifier | modifier le code]

Fils d’épiciers, négociants en grains et meuniers, Raoul Lemaire reprend l’affaire familiale en 1909.
En 1931, il fonde l’une des premières maisons de produits naturels. Son réseau distribuant le « pain Lemaire » comptera une centaine de boulangeries à Paris.
En 1934, il rencontre Dr Paul Carton.
En 1941, il crée l'entreprise Service de Vente des Blés Lemaire (SVB Lemaire).
À partir de 1959, il entreprend la réalisation d’une méthode d’agriculture sans engrais ou pesticides chimiques. En 1963, il rencontre le professeur Jean Boucher, spécialiste de l’humus et du compostage. Ceci lui permet d’affiner sa première technique agrobiologique : la « méthode Lemaire-Boucher », excluant engrais chimiques et produits de synthèse[1]. Raoul Lemaire fait dès lors la promotion de l’agriculture biologique, en qualité de membre de l’Association française d’agriculture biologique (AFAB) et de l’Association française pour une alimentation naturelle (AFRAN).

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Après la Seconde Guerre mondiale, il se rapproche de Pierre Poujade et de son Union de défense des commerçants et artisans. Raoul Lemaire devient président de l’Union de défense des agriculteurs de France (UDAF), mouvement agricole poujadiste, et se présente sous ces couleurs aux élections législatives de 1956 et de 1958. C’est à la même époque qu’il se lie d’amitié avec l’écrivain d’extrême droite Henry Coston. En 1957, Raoul Lemaire préside le Rassemblement paysan créé à l’initiative d’Henri Dorgères[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raoul Lemaire… pionnier du bio, sur www.angers.fr
  2. Raoul Lemaire (1884-1972) par Gil Rivière-Wekstein