Saule des vanniers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le saule des vanniers, aussi appelé vime ou osier vert (Salix viminalis), est un saule d'une hauteur de 3 à 6 m. Il tire son nom de l'utilisation de ses rameaux souples en vannerie sous le nom d'osier. D'autres variétés de saule sont également utilisées en vannerie, comme le saule pourpre ou le saule blanc.

Description[modifier | modifier le code]

Illustration de Salix viminalis dans le Bilder ur Nordens Flora de C.A.M. Lindman, 1901-1905
Chatons mâles
Chatons femelles

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Cet arbrisseau ou arbre mesure généralement moins de 6 m de hauteur. Les rameaux, jaunâtres ou rougeâtres, portent des feuilles lancéolées un peu ondulées, glabres sur la face supérieure et soyeuses sur la face inférieure (les soies confèrent à cette face une teinte argentée).

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

Cette espèce étant dioïque, les individus sont soit mâle (voir 1 et photo ci-contre), soit femelle (voir 2), et leurs fleurs sont réunies en chatons unisexués. Chaque fleur est précédée d'un nectaire correspondant au périanthe, et protégée par une bractée. Les fleurs mâles (voir 3) ont deux étamines avec des anthères jaunes (voir photo ci-contre). Les fleurs femelles (voir 4) ne présentent qu'un seul ovaire uniloculaire à deux carpelles. Le fruit est une capsule velue qui s'ouvre par deux valves et libère des graines portant de longues soies.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Phytoremédiation[modifier | modifier le code]

Vannerie[modifier | modifier le code]

Cette espèce produit de l'osier. Elle fait partie des espèces le plus utilisées pour la vannerie avec le saule pourpre (Salix purpurea), le saule à trois étamines (Salix triandra) et le saule blanc -ou commun- (Salix alba).


Variétés et cultivars[modifier | modifier le code]

Parmi les nombreuses variétés et cultivars on peut citer:

  • Salix Viminalis "Pêcher Jaune"
  • Salix Viminalis "Romarin Vert"
  • Salix Viminalis "Romarin Rouge"
  • Salix Viminalis "Gigantea"
  • Salix viminalis "Gravange nantaise" (Marron)
  • Salix viminalis "Gravange verte" (Vert)
  • Salix viminalis "Gravange Etienne" (Marrons)

Le mot "gravange" pourrait venir en français dialectal de gravelins, grave, grève, rives sablonneuses, sur lesquelles poussent habituellement ces osiers 'les bancs de gravier oü cette espèce d'osier réussit merveilleusement'[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Phytoremediation. By McCutcheon & Schnoor. 2003, New Jersey, John Wiley & Sons, page 19.
  2. Enhancing Phytoextraction: The Effect of Chemical Soil Manipulation on Mobility, Plant Accumulation, and Leaching of Heavy Metals. By Ulrich Schmidt. In J. Environ. Qual. 32:1939-1954 (2003).
  3. The potential for phytoremediation of iron cyanide complex by Willows. By X.Z. Yu, P.H. Zhou and Y.M. Yang. In Ecotoxicology 2006.
  4. Histoire de la communauté des marchands fréquentant la rivière de Loire et fleuves descendant en icelle. Tome 3 / par P. Mantellier http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6242559r

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :