Mu (zen)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MU.
Le caractère 無 en style cursif. L'animation reproduit le tracé calligraphique.

Mu (en japonais) ou (en chinois : 無, forme simplifiée : 无) est un mot qui peut approximativement être traduit par « sans ». Bien que typiquement utilisé comme préfixe pour exprimer la notion d'absence (ex. 無線 musen pour « sans-fil »), le mot est plus connu en tant que réponse à certains kōan et d'autres types de questions du bouddhisme zen et peut être compris comme : « Votre question n'a pas de sens ».

Quand il fut demandé au maître zen Zhaozhou (nom chinois ; en japonais « Jōshū » ) :

« Un chien a-t-il l'essence d'un Bouddha ? », le maître répondit simplement «  ».

Certains penseurs, à qui la question avait déjà été posée, s'étaient prononcés par l'affirmative et d'autres l'avaient infirmée. Zhaozhou, cherchant à éviter toute spéculation, avait simplement souligné que la question était vide de sens.

Pour mieux comprendre Mu, se référer à Kû, le cinquième élément du bouddhisme japonais (Godai).

Mu dans la culture des hackers[modifier | modifier le code]

Selon le « Jargon File », un glossaire du jargon et de la culture des hackers, mu est considéré par les discordiens comme la réponse aux questions qui comportent des présuppositions erronées[1].

Exemple[modifier | modifier le code]

La question « Avez-vous arrêté de battre votre femme ? » présuppose que l'interlocuteur battait sa femme. La langue française ne prévoit pas de réponse simple dans le cas contraire. Ainsi, si l'interlocuteur ne battait pas sa femme, ou encore s'il n'a pas de femme, les deux réponses standards à ce qui semble une question fermée, « oui » et « non », sont inappropriées :

  • « oui » implique qu'il a une femme et qu'il la battait ;
  • « non » implique qu'il a une femme, qu'il la battait et qu'il continue de le faire.

C'est pourquoi des discordiens proposèrent de choisir mu comme la réponse adaptée signifiant par convention : « On ne peut correctement répondre à votre question car elle se fonde sur des présuppositions erronées. » Les hackers ont tendance à être sensibles aux erreurs de logique dans le langage, aussi beaucoup d'entre eux ont-ils adopté cette suggestion avec enthousiasme[1].

Pour certains, mu rend compte de l'état logique d'un circuit électrique dissimulé qui n'est pas alimenté : le contexte interdit de déterminer s'il est continu ou non.

Mu : Anecdotes[modifier | modifier le code]

Dans la série de manga "Lone Wolf and Cub", le héros "Ogami Ittō" souhaite atteindre le "vide de mu" afin d'être efficient lors de ses combats. Dans les arts martiaux, on parle alors de Mushin (無心 Mu-penser).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Eric S. Raymond, « The Jargon File, Mu » (consulté le mercredi 17 octobre 2007)