Ace Frehley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ace Frehley

Description de cette image, également commentée ci-après

Ace Frehley en concert lors du Psycho Circus tour en 1999

Informations générales
Surnom Ace Frehley
Nom Paul Daniel Frehley
Naissance (62 ans)
Bronx, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Musicien
Genre musical Hard rock, heavy metal
Instruments Guitare
Années actives 1965 - Aujourd'hui
Site officiel http://www.acefrehley.com/

Ace Frehley, de son vrai nom Paul Daniel Frehley, est un guitariste américain. Il est né dans le Bronx, le , où il a aussi grandi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ace Frehley fait partie d'une famille de musiciens, son père Carl Frehley et sa sœur Nancy sont pianistes, sa mère Esther jouait du piano pour les chœurs de l'église et son frère Charley Frehley rencontre un certain succès avec son groupe de country The Bridge Band. La musique étant considérée dans la famille comme quelque chose d'assez classique, Ace et son frère commencent à voir les choses différemment avec la popularité des Beatles. À l'âge de 13 ans, Ace commence la guitare en autodidacte, à 16 ans il voit les Who en concert et décide de se mettre plus sérieusement à son instrument.

À l'époque, Ace est chauffeur de taxi : on retrouve une phrase qui y fait allusion dans ses remerciements, au dos de son album solo période Kiss.

En janvier 1973, il rejoint Paul Stanley, Gene Simmons et Peter Criss pour fonder le groupe Kiss en tant que guitariste soliste. Il est finalement embauché après que le groupe a auditionné une soixantaine de guitaristes, entre autres Jay Jay French de Twisted Sister, Bob Kulick de Balance (le frère de Bruce Kulick quatrième guitariste soliste de Kiss). Pour l'anecdote, il aurait été remarqué d'abord car il portait à un pied, lors de l'audition, une basket orange et à l'autre pied une basket rouge.

Il sera pour beaucoup dans l'identité sonore et visuelle du groupe Kiss des années 1970. C'est lui qui en dessine le logo, dont la calligraphie du double S façon Waffen-SS fera polémique. Ace est à l'origine des maquillages du groupe puisqu'il sera le premier à trouver le sien, qui lui vaudra le surnom de « Space Ace » puis il conseillera à Paul Stanley de porter l'étoile à son œil droit. Ace se démarquera toujours des autres membres, dans les textes des compositions, qui seront plus en rapport avec ses soucis d'alcool (Cold Gin), son passé bagarreur (Hard Times), son électrocution (Shock Me) et sa passion pour l'espace (Strange Ways, ou encore récemment Outer Space).

Compositeur mais pas chanteur sur les premiers albums du groupe, après un différend sur l’album Destroyer en 1976 où le producteur du disque Bob Ezrin le remplacera par un autre guitariste alors qu’il n’est pas présent au studio pour assurer un solo sur une chanson, les relations avec les membres fondateurs du groupe ne seront plus jamais les mêmes, il ne composera rien sur l'album suivant (Rock and Roll Over, 1976), et s’essayera au chant sur « Shock me » (Love Gun, 1977) avec peut-être une petite idée derrière la tête puisqu'il enregistrera à plusieurs reprises, à partir de « Shock me », tous les instruments sauf la batterie sur les chansons qu'il composera dans les albums suivants.

En 1978, Ace désirant quitter Kiss, tout comme Peter Criss, le groupe décide de faire quatre albums solos. Outre qu’il soit le compositeur total de son album (à part une reprise), Ace joue quasiment de tous les instruments sur ce disque, mis à part la batterie qui est assurée par Anton Fig. L'album de Ace sera le plus populaire des quatre albums solos des membres du groupe puisqu'il sera le plus vendu et recevra d'excellentes critiques de la presse. De 1979 à 1981, le style musical de Kiss s'oriente vers le disco et la pop. En 1981, sur l'album-concept « The Elder », Ace est encore confronté à un problème avec le producteur Bob Ezrin, ce dernier lui coupe certains de ses solos. En 1982, Ace quitte le groupe pour cause de son alcoolisme et sa relation avec la drogue , de plus l'entente avec les autres membre du groupe n'est pas au plus calme. Il est donc remplacé par Vinie Vincent pour la tournée de "Creatures of the night ".

En 1984, il est invité à jouer sur le titre « Bump and Grind » de l'album de Wendy O. Williams produit par Gene Simmons, puis fonde son propre groupe, Frehley's Comet, en 1987. Vers la fin des années 1990, plusieurs compilations du Frehley's Comet sortent avec des titres inédits et des enregistrements live de chansons de Kiss chantés par Ace, ainsi qu'un album en son hommage (Spacewalk, A salute to Ace Frehley) par des guitaristes tels que Scott Ian, Gilby Clarke, Dimebag Darrel, Snake Sabo, Marty Friedman, Tracii Guns, John Norum, Bruce Bouillet et Jeff Watson. Le disque comprend aussi un inédit d'Ace avec Richie Scarlet.

En 1996, il participe à la reformation du groupe Kiss original le temps d'un album (Psycho Circus) et d'une tournée mondiale. Il quitte à nouveau le groupe en 2002, remplacé par Tommy Thayer. Il participe au concert de soutien pour les attentats du 11 septembre 2001.

Surnommé aux États-Unis le Keith Richards américain, il est adulé par de nombreux guitaristes, notamment Dimebag Darrell, guitariste de Pantera décédé en 2004, qui portait un tatouage d'Ace sur la poitrine.

Lors de sa dernière apparition au Rock Honnors en 2006, il était accompagné sur scène par Slash, Tommy Lee, Rob Zombie, Scott Ian et Gilby Clarke pour jouer le morceau « God of Thunder » de Kiss.

Il enregistre un album solo (Anomaly) avec Derrek Hawkins (guitariste), Scot Coogan (batteur, ex-Brides Of Destruction) et Anthony Esposito (bassiste, ex-Lynch Mob). L'album sort le 15 septembre 2009. Il est mixé par Marti Frederiksen (Aerosmith, Def Leppard, etc...) Il y parle notamment de sa foi, et surtout de ses combats contre l'alcool et la drogue, dont il s'est définitivement débarrassé après des années noires.

Tandis que chaque membre fondateur de Kiss sort un nouvel album solo (« Asshole » pour Gene Simmons en 2004, « Live to Win » pour Paul Stanley en 2006, « One For All » pour Peter Criss en 2007), Ace clôture cette série avec un nouvel album solo en 2009. Cette série rappelle celle de 1978.

Ace Frehley est connu pour son humeur joviale, son sens de l’auto-dérision et ses fréquents et bruyants éclats de rire. L'interview donnée par Kiss en 1979 à l'émission « Tomorrow Show » avec le présentateur Tom Snyder est un excellent témoignage de cet état d'esprit.

Ace Frehley a échappé à la mort notoirement à deux reprises :

  • Lors d'un concert de Kiss en 1976, il s'est électrisé avec sa guitare, lors d'un court circuit . Il restera dix minutes entre la vie et la mort mais finalement s'en relevera indemne. Après cet accident, il décide qu'il ne jouera plus qu'avec un boitier HF sans aucun raccordement filaire à son amplificateur. Il en tirera l'un de ses plus célèbres titres : Shock Me.
  • En 1982, le terrible accident qu'il a eu en remontant une autoroute à contresens au volant de sa De Lorean, sous l'emprise de l'alcool et de médicaments, jouera en partie dans sa décision de quitter le groupe. On reconnait à sa coupe de cheveux sur les photos ses apparitions post-accident, beaucoup plus courte. Afin de ne pas détonner, les autres membres feront pareil, ce qui explique les cheveux courts de tout le line-up à l'époque The Elder/Killers, ainsi qu'un clip (chanson "I"/The Elder) où le groupe n'apparait qu'à trois avec Eric Carr mais sans Ace Frehley.

Matériel[modifier | modifier le code]

Ace Frehley est un des plus fervent joueur de Gibson Les Paul. Même si à ses débuts il a joué sur d'autres instruments, il est rapidement venu à la Gibson Les Paul, d'abord modèle Standard Honey Burst à 2 micros, puis à celle qui est devenu son image de marque : une Gibson Les Paul Custom, Cherry sunburst 3 micros. Même si en studio, il utilisa d'autres marques, c'est quasi essentiellement sur des Gibson qu'il a joué dans tous ses concerts, ne concédant à sa traditionnelle Cherry Sunburst, que des Gibson Les Paul Custom Black Beauty, essentiellement pour sur la tournée Dynasty.

Autre particularité non moins célèbre : Ace fera insérer dans l'une de ses Gibson Les Paul, à la place d'un des 3 micros, un fumigène à déclenchement, utilisé notamment sur le fameux solo de « Shock Me », étant par ailleurs précurseur sur ce morceau de la technique du "Tapping", largement ensuite développée et mondialisée par Eddie Van Halen avec son morceau "Eruption". En plus de cette guitare à fumigène qui est une marque de fabrique de Ace Frehley, celui-ci innovera sur le morceau "New York Groove", morceau de Russ Ballard, figurant sur son album solo au sein de Kiss, et qui sera un hit, avec une guitare spéciale (tournée 79) Les Paul à 1 seul micro avec des rampes de lumières s'allumant par bandes, dont l'aspect général Brillant/nacré ne pouvait pas passer inaperçu sur les gigantesques scènes de Kiss.

Sur la tournée Réunion Tour et Psycho Circus, il tentera une nouvelle innovation avec une Les Paul faussement lance-roquette (qui visait un spot, celui-ci tombant de son support et retenu par le fil) mais avec un vrai dispositif de feu d'artitice.

Il est rare de voir apparaître Ace Frehley avec une guitare acoustique : on peut l'apercevoir sur le clip de la chanson « A World Without Heroes », de l'album « The Elder », ainsi que sur le concert « MTV Unplugged ».

Sur la vidéo (clip ou scopitone) de « Hard Luck Woman », on peut voir Ace Frehley et Paul Stanley qui jouent sur une Gibson SG double manche. Sur quelques photos et vidéos de la période suivant l'accident très grave de Ace Frehley (Killers/Creatures of the night), on peut l'apercevoir avec une mini-explorer de Hamer.

Ace joue quasi exclusivement sur des amplis Marshall, à l'exception de sa période d'endorsement par les amplis Laney. Il a aussi possédé son propre studio d'enregistrement 24 pistes dans sa maison du connecticut, où il a enregistré en partie son album solo au sein de Kiss. Un must pour l'époque. il ne possède plus ni le studio ni la maison qu'il avait à ce moment-là.

Gibson a sorti une guitare Ace Frehley Signature lors du réunion tour (préciser si c'est le bon nom de tournée), à laquelle le guitariste a activement participé. Si, comme à son habitude, le modèle était une Gibson Les Paul Custom, couleur Cherry Sunburst, 3 micros, celle-ci a des spécifications uniques :

  • repères de manche en forme d'éclair
  • signature "Ace Frehley" à la douzième case
  • Table en érable flammé qualité AAA
  • Flight case sérigraphié avec la signature d'Ace dont la Carte d'As avec un dessin de planète à anneaux. Extérieur Noir, intérieur bleu.
  • 300 exemplaires seulement, spécialement numéroté - contrairement à la numérotation habituelle à 8 chiffres - de type ACE 000
  • Tête du manche incrusté du dessin de la tête de Ace Frehley, de son album solo période Kiss, exceptionnelle de réussite.
  • le cache Truss-rod est une plaque en fer chromée imitant une carte à jouer (un As)
  • Il fut produit ensuite une autre série signature avec une numérotation classique et surtout le modèle Epiphone Ace Frehley Signature, plus abordable.

Enfin, récemment, un second modèle de Les Paul Ace Frehley signature serait en cours d'étude, ressemblant à la Les Paul que Ace Frehley arbore en moment sur ses tournées, une Les Paul Custom 3 micros, pourtour bleu dégradé sur gris argent le tout irisé de paillettes.

Plus anecdotique : Washburn a fait un modèle signature pour Ace Frehley au début avant sa formation de Frehley's Comet (à vérifier pour l'exactitude), en forme d'éclair. Ace frehley, avec Frehley's Comet, a aussi joué parfois sur scène avec une Gibson Flying V standard noire.

La plupart du temps, Ace a fait monter des micros Di Marzio Super Distortion sur ses guitares. C'est également ceux qui ont été choisis sur ses modèles Ace Frehley Signature.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums avec Kiss[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Kiss.
Albums studio
  1. Kiss (1974)
  2. Hotter Than Hell (1974)
  3. Dressed to Kill (1975)
  4. Alive! (1975)
  5. Destroyer (1976)
  6. Rock and Roll Over (1976)
  7. Love Gun (1977)
  8. Alive II (1977)
  9. Ace Frehley (album solo - 1978)
  10. Dynasty (1979)
  11. Unmasked (1980)
  12. Music from "The Elder" (1981)
  13. Kiss Unplugged (1996)
  14. Psycho Circus (1998)

Note : Ace apparaît sur la pochette de Creatures of The Night mais n'y participe pas.

Titres de Kiss écrits ou coécrits par Ace Frehley[modifier | modifier le code]

Outre l'intégralité des titres de l'album Ace Frehley, les titres suivants sont attribués ou coattribué à Frehley.

Titre Album Année Chanté par
Acrobat Aucun 1974 instru
Cold Gin Kiss 1974 Gene Simmons
Love Theme from Kiss Kiss 1974 instru
Parasite Hotter Than Hell 1974 Gene Simmons
Comin' Home Hotter Than Hell 1974 Paul Stanley
Strange Ways Hotter Than Hell 1974 Peter Criss
Getaway Dressed To Kill 1975 Peter Criss
Rock Bottom Dressed To Kill 1975 Paul Stanley
Flaming Youth Destroyer 1976 Paul Stanley
Shock Me Love Gun 1977 Ace Frehley
Rocket Ride Alive II 1977 Ace Frehley
Hard Times Dynasty 1979 Ace Frehley
Save Your Love Dynasty 1979 Ace Frehley
Talk To Me Unmasked 1980 Ace Frehley
Two Sides Of The Coin Unmasked 1980 Ace Frehley
Torpedo Girl Unmasked 1980 Ace Frehley
Dark Light Music from "The Elder" 1981 Ace Frehley
Escape From The Island Music from "The Elder" 1981 instru
Into The Void Psycho Circus 1998 Ace Frehley

Solo/Frehley's Comet (studio)[modifier | modifier le code]

Solo (live)[modifier | modifier le code]

Solo (compilation)[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Concerts / Vidéos[modifier | modifier le code]

  1. - Live in Japan (1977)
  2. - Detroit rock city (1977)
  3. - Exposed (1987)
  4. - X-treme closed up (1992)
  5. - Konfidential (1993)
  6. - Kiss my ass (1994)
  7. - Kiss unplugged (1996)
  8. - The second coming (1996)
  9. - Las Vegas (1999)
  10. - Love gun (2005)
  11. - Kissology I (2006)
  12. - Firehouse (2007)
  13. - Kissology II (2007)
  14. - Kissology III (2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]