Burlington (Ontario)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burlington.
Burlington
Blason de Burlington
Héraldique
Drapeau de Burlington
Drapeau
Parc Spencer Smith, Burlington
Parc Spencer Smith, Burlington
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of Ontario.svg Ontario
Région Halton

Statut municipal

Ville
Maire Cam Jackson
Démographie
Population 106 415 hab.
Densité 371 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 19′ 29″ N 79° 48′ 08″ O / 43.324806, -79.80211143° 19′ 29″ Nord 79° 48′ 08″ Ouest / 43.324806, -79.802111  
Superficie 28 700 ha = 287 km2
Divers
Langue(s) parlée(s) Anglais
Fuseau horaire UTC-5
Indicatif +1-905
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ontario

Voir sur la carte administrative d'Ontario
City locator 14.svg
Burlington

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Burlington

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte topographique du Canada
City locator 14.svg
Burlington
Liens
Site web http://www.burlington.ca

Burlington est une municipalité ontarienne (Canada). Au recensement de 2006, on y a dénombré une population de 164 415[1] habitants.

Situation[modifier | modifier le code]

Burlington est située dans la région du Golden Horseshoe, au bord du lac Ontario, logée au creux de la baie de Burlington.

Burlington fait également partie de la région du Grand Toronto (Greater Toronto Area, souvent désignée GTA). Elle reste cependant (d'un point de vue strictement statistique lié au recensement) dépendante de l'aire métropolitaine d'Hamilton.

Chronologie municipale[modifier | modifier le code]

L'année de la constitution de Burlington est 1915.

Histoire[modifier | modifier le code]

Toponyme[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Population de Burlington
Année Nombre d'habitants[1]
2001 150 836
2006 164 415

La population de Burlington était de 164 415 habitants en 2006 et de 150 836 habitants en 2001. Cela correspond à une croissance démographique de 9,0 % en cinq ans[1]. 133 020 personnes ont pour langue maternelle l'anglais, 2 985, le français, 275, l'anglais et le français et 26 195, une autre langue[1]. 9,6 % de la population maîtrise les deux langues officielles du Canada[1]. 22,3 % de la population est immigrante[1].

23,7 % de la population âgée de 15 ans et plus de Burlington a un certificat, diplôme ou grade universitaire[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Attraits[modifier | modifier le code]

Burlington est une ville particulièrement propre, les graffitis et les SDF y sont quasi-inexistants.

Burlington connait actuellement un essor au niveau immobilier et démographique, plusieurs chantiers de construction résidentiels y sont présentement actifs.

Une particularité de Burlington est qu'elle compte une population de canadiens francophones estimée à environ 5 000 âmes.

Une partie du secteur riverain de la ville de Burlington (lakeshore) est aménagée. On y retrouve le Spencer's Smith Park, avec sa piste cyclable qui longe la bordure du lac Ontario. Plus au sud de la berge, l'on retrouve la plage (Burlington Beach), cette dernière n'est toutefois pas aménagée ni contrôlée, la baignade y est possible mais l'eau y est polluée. Plus au nord de la berge, divers restaurants bars et bistros sont édifiés, notamment le populaire Emma's backporch[2], et leurs terrasses surplombent le lac Ontario permettant aux clients de jouir de la beauté du paysage.

Transport[modifier | modifier le code]

Autobus du Burlington Transit

La ville se trouve au carrefour d'un nœud de communication et se voit ainsi desservie par la « Queen Elizabeth Way », les autoroutes 403 et 407 ainsi que la Dundas Street.

Burlington possède également, depuis 1975, un réseau de transport urbain public: le Burlington Transit.

En ce qui concerne le transport sur rail, les sociétés Canadien National et Canadian Pacific assurent le service, ainsi que la ligne de trains de banlieue GO Transit Lakeshore West, qui permet la connexion avec Toronto et Hamilton. Depuis quelques années, Burlington et sa région est l'une des entités territoriales les plus dynamiques du Canada. Cette croissance va bien entendu de pair avec l'arrivée importante de nouveaux immigrants, principalement de jeunes couples avec enfants. Ces arrivées de résidents nécessitent la construction de nombreux logements, d'où l'accroissement de l'étalement périurbain.

Politique et échanges culturels[modifier | modifier le code]

Burlington est représenté au sein de la Chambre des communes par Mike Wallace (conservateur), ainsi que Garth Turner (libéral). Elle est également présente dans la législature ontarienne incarnée par Joyce Savoline (progressiste conservateur) et Ted Chudleigh (progressiste conservateur).

En 1989, Burlington a signé une déclaration de jumelage avec le quartier d'Itabashi à Tokyo. Depuis, des échanges et divers programmes ont été réalisés entre les deux villes et les relations entre elles ont prospéré. Apeldoorn (Pays-Bas) est également une ville jumelle de Burlington.


Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Milton Oakville Rose des vents
N lac Ontario
O    Burlington    E
S
Hamilton

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Burlington la nuit, vue de la plage
Burlington la nuit, vue de la plage