Monster (album de Kiss)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monster.

Monster

Album par Kiss
Sortie 9 octobre 2012
Enregistré 13 avril 2011 - 6 janvier 2012
Conway Recording Studios, Hollywood, Californie
Langue Anglais
Genre Hard rock
Producteur Paul Stanley, Greg Collins
Label Universal Music Group

Albums par Kiss

Singles

  1. Hell or Hallelujah
    Sortie : 2 juillet 2012
  2. Long Way Down
    Sortie : 23 octobre 2012

Monster est le 20e album studio du groupe américain Kiss sorti le 9 octobre 2012. Le titre de l'album fut dévoilé le 21 août 2011 via le site Kissonline.com[1].

Production[modifier | modifier le code]

Lors d'une interview promouvant le jeu Guitar Hero 6: Warriors of Rock, Gene Simmons déclara que le groupe pourrait enregistrer la suite de l'album Sonic Boom.

Le 10 mars, Simmons déclara dans une interview à la radio pour Heavy Metal Thunder que le groupe entrera en studio pour 3 semaines et qu'ils ont entre 20 et 25 titres prêts à enregistrer[2]. Lors d'une répétition d'Eric Singer Project, le batteur Eric Singer répond aux questions des fans et affirme que le groupe entrera en studio le 4 avril[3].

Selon Paul Stanley, la pochette de l'album serait similaire à celle de l'album Destroyer réalisée par Ken Kelly, mais peint par un autre artiste. Stanley déclara lors d'une interview par le magazine britannique Classic Rock en compagnie de Gene Simmons que l'album comportera 10 chansons en plus des titres bonus[4]. Le guitariste Tommy Thayer affirma que le groupe voulut que cet album soit enregistré avec un son un peu plus heavy que Sonic Boom. De même, Simmons compara Monster à une combinaison d'anciens albums du groupe: Destroyers (1976), Revenge (1992) et Sonic Boom (2009)[5].

Pour l'enregistrement de l'album, le groupe opta pour de l'ancien matériel, à savoir enregistrer avec du matériel analogique plutôt que numérique, Simmons déclara à ce sujet:

« La technologie est une séduisante salope, elle saura vous séduire. Vous appuyez sur ce bouton, vous n'avez pas à faire quoi que ce soit. Mais l'analogique est l'amour de votre vie. Vous pouvez appuyer très fort et il le restitue. Pour le nouvel album, le processus d'enregistrement réel était une bande de 24 pistes et une vieille table de mixage trident. Et autant de tubes que possible. Vous avez besoin des tubes, l'électricité et le bois épais pour faire ce son épais[6]. »

Le 2 mai 2011, Simmons est invité à la radio "Elliot in the Morning" et annonce que le groupe a déjà enregistré près de cinq chansons et que l'album sonne entre Destroyer et Revenge. L'album était à l'origine censé contenir une dizaine de chansons, mais Simmons révéla aux American Music Awards 2011 que l'album Monster contenait quinze nouvelles chansons en studio, tous écrits par le groupe, mais la liste se réduisit à douze chansons. Le groupe posta une vidéo en ligne sur YouTube le 3 janvier 2012 commentée par Paul Stanley, que l'album est à deux trois jours avant d'être terminé.

Le 22 mars 2012, Stanley déclara sur la radio VH1 de Dave Basner:

«  Monster est vraiment le point culminant de tout ce que le groupe a été dans le passé et où nous allons. Quand nous avons fait Sonic Boom, c'était une tâche importante pour nous parce que nous nous disions, "Comment pouvons-nous définir qui nous sommes aujourd'hui sans perdre ce que nous avons été ?"

Donc, c'était un vrai défi pour nous, mais une fois que nous avons compris que, sous la ceinture, nous voulions revenir en arrière et Monster est loin, loin au-delà de tout ce que nous avons fait en termes de Sonic Boom, pourtant c'est juste là-haut avec certains des meilleurs trucs que nous avons fait. C'est KISS[7]. »

Le 3 juillet 2012, après plusieurs retards de sortie, Kiss confirme via Kissonline.com que Monster sortira le 15 octobre dans le monde entier (et le 16 octobre en Amérique du Nord)[8]. Le premier single de Monster est intitulé Hell or Hallelujah et sort le 2 juillet 2012 et un jour plus tard en Amérique du Nord. La couverture de l'album est révélée le 31 juillet[9] et la liste des titres le 1er août[10].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
1. Hell or Hallelujah Paul Stanley 4:06
2. Wall of Sound Paul Stanley, Tommy Thayer, Gene Simmons 2:56
3. Freak Paul Stanley, Tommy Thayer 3:36
4. Back to the Stone Age Paul Stanley, Tommy Thayer, Gene Simmons, Eric Singer 3:02
5. Shout Mercy Paul Stanley, Tommy Thayer 4:05
6. Long Way Down Paul Stanley, Tommy Thayer 3:51
7. Eat Your Heart Out Gene Simmons 4:07
8. The Devil Is Me Paul Stanley, Tommy Thayer, Gene Simmons 3:41
9. Outta this World Tommy Thayer 4:29
10. All for the love of rock n' roll Paul Stanley 3:22
11. Take Me Down Below Paul Stanley, Tommy Thayer, Gene Simmons 3:25
12. Last Chance Paul Stanley, Tommy Thayer, Gene Simmons 3:06
13. Right Here Right Now (titre bonus) Paul Stanley 3:58

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Charts[modifier | modifier le code]

Pays Chart Meilleure
position
Nombre de
semaines
Réf
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Media Control Charts 6 1 [11]
Drapeau de l'Australie Australie ARIA Charts 7 2 [12]
Drapeau de l'Autriche Autriche Ö3 Austria Top 40 6 2 [13]
Drapeau de la Belgique Belgique (NL) Ultratop 37 3 [14]
Drapeau de la Belgique Belgique (FR) Ultratop 36 3 [15]
Drapeau du Canada Canada Canadian Albums Chart 14 2 [16]
Drapeau du Danemark Danemark Tracklisten 10 2 [17]
Drapeau de l'Espagne Espagne PROMUSICAE 11 2 [18]
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard 200 14 2 [16]
Drapeau de la Finlande Finlande Mitä hittiä 8 2 [19]
Drapeau de la France France SNEP 26 1 [20]
Drapeau de l'Italie Italie FIMI 19 1 [21]
Drapeau du Japon Japon Oricon 9 2 [22]
Drapeau de la Norvège Norvège VG-lista 2 2 [23]
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Dutch Top 40 17 4 [24]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni UK Albums Chart 21 2 [25]
Drapeau de la Suède Suède Sverigetopplistan 4 3 [26]
Drapeau de la Suisse Suisse Swiss Music Charts 8 2 [27]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « New album is a "Monster" », sur kissonline.com (consulté le 17 décembre 2011)
  2. (en) « There will be one more time when we play together », sur blabbermouth.net
  3. (en) « News », sur deucenews.com
  4. (en) « Interview de Kiss par Classic Rock Magazine », sur kissopolis.com (consulté le 17 décembre 2011)
  5. (en) « It's Sonic Boom on steroids! », sur kissonline.com
  6. (en) « Monster recording sessions », sur ultimateclassicrock.com
  7. (en) « Kiss's Paul Stanley; new music », sur bravewords.com
  8. (en) « Kiss news (july 2012) », sur kissonline.com
  9. (en) « Artwork revealed », sur kissonline.com
  10. (en) « Tracklisting », sur kissonline.com
  11. (de) « German charts », sur charts.de
  12. (en) « ARIA charts », sur australian-charts.com
  13. (de) « Austrian charts », sur austriancharts.at
  14. (nl) « Belgian (nl) charts », sur ultratop.be
  15. « Belgian (fr) charts », sur ultratop.be
  16. a et b (en) « Billboard Charts », sur billboard.com
  17. (da) « Danish charts », sur danishcharts.com
  18. (en) « Spanish charts », sur spanishcharts.com
  19. (en) « Finnish charts », sur finnishcharts.com
  20. « French charts », sur lescharts.com
  21. (en) « Italian charts », sur italiancharts.com
  22. (ja) « Japanese charts », sur oricon.co.jp
  23. (en) « Norwegian charts », sur norwegiancharts.com
  24. (nl) « Dutch charts », sur dutchcharts.nl
  25. (en) « U.K charts », sur chartarchive.org
  26. (en) « Swedish charts », sur swedishcharts.com
  27. (de) « Swiss Music Charts », sur hitparade.ch

Lien externe[modifier | modifier le code]