Époque géométrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'époque géométrique désigne l'une des cinq périodes de l'histoire de la Grèce antique, allant approximativement de 900 à 750 av. J.-C., et fait suite à la période protogéométrique. Sa chronologie se fonde sur l'étude de la céramique, qui se caractérise à l'époque, en Attique, en Eubée et en Argolide par un décor à motifs de demi-cercles ou de cercles concentriques tracés au compas. S'il est facile de déterminer de grandes phases dans l'évolution de la céramique géométrique, il est en revanche plus difficile de faire coïncider ces phases avec les changements politiques ou sociaux de la période.

De nombreuses sculptures de cette époque ont été trouvées au XIXe siècle, notamment sur le site d'Olympie. Ces représentations animales (chevaux, lapins, taureaux, chien, etc.) et humaines font preuves d'une abstraction qui va en s'exagérant jusqu'à l'époque sub-géométrique. Cette abstraction est le fruit d'une volonté, non pas d'une impossibilité à mieux faire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • John Boardman, Aux origines de la peinture sur vase en Grèce, Thames & Hudson, coll. « L'Univers de l'art », Londres, 1999 (ISBN 2878111575) ;
  • (en) John N. Coldstream :
    • Greek Geometric Pottery, Methuen, Londres, 1968,
    • Geometric Greece, Routledge, Londres, 2003 (1re édition 1977) ;
  • Jean-Claude Poursat, La Grèce préclassique, des origines à la fin du VIe siècle, Paris, Seuil, coll. « Points Histoire / Nouvelle histoire de l’Antiquité »,‎ 1995 (ISBN 2-02-013127-7).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]