Loutrophore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Loutrophore proto-attique du peintre d'Analatos, vers -680, Louvre

Une loutrophore (en grec ancien λουτροφόρος / loutrophôros, de λουτρόν / loutrón et φέρω / phérô, vase pour « porter l'eau du bain ») est un type de vase grec très élancé caractérisé par un col allongé et deux anses. La loutrophore était utilisée pour contenir l'eau des cérémonies de mariages (la veille, la fiancée devait prendre un bain rituel dans de l'eau puisée à la fontaine Callirhoé et rapportée dans ce vase spécial[1]) et des rites funéraires, et elle était placée sur ou dans les tombes des célibataires.

La loutrophore était aussi un motif de pierres tombales grecques, ou bien figurait en relief sur des stèles funéraires, parfois en composition avec des lécythes, comme sur la stèle de Panaitios[2] : on en a trouvé une quantité dans la zone du cimetière du Céramique à Athènes ; certaines sont actuellement conservées au Musée national archéologique d'Athènes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sabine Melchior-Bonnet, Catherine Salles, Histoire du mariage : Entre raison et fortune, la place de l'amour ?, Éditions de La Martinière,‎ 2001, 215 p. (ISBN 2732427357)
  2. Loutrophore de Panaitios

Sources[modifier | modifier le code]

  • Gisela Richter, A Newly Acquired Loutrophoros, The Metropolitan Museum of Art Bulletin, 1928, Vol. 23, No. 2, Part 1, p. 54-57.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :