Épîtres de Paul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Épître (homonymie).

Les épîtres de Paul ou épîtres pauliniennes sont l'ensemble des lettres et épîtres écrites par Paul de Tarse aux différentes communautés chrétiennes du Ier siècle après J.‑C. Elles ont rapidement été intégrées au canon des écritures. Dès la fin du Ier siècle, la plupart des communautés chrétiennes utilisaient ces lettres dans leur liturgie et reconnaissait leur caractère inspiré.

Les thèmes des épîtres de Paul[modifier | modifier le code]

Certains thèmes se recoupent dans les lettres de Paul. On peut donc les regrouper en fonction des enjeux majeurs qu'elles portent ou en fonction de leur forme.

Lettres eschatologique[modifier | modifier le code]

Elles présentent l'espérance chrétienne et l'attente du retour glorieux du Christ qui marquent les premières communautés chrétiennes[1].

Lettres communautaires[modifier | modifier le code]

Ces lettres traitent de l'actualité du salut et de la vie des communautés.

Lettres de captivité[modifier | modifier le code]

Les lettres dites « de captivité » ont été écrites par Paul durant sa captivité à Césaré puis à Rome entre 58 et 63[2]. Elles parlent du rôle cosmique du Christ et de sa place de tête de l’Église[3]. Elles sont parfois attribuées à un disciple de Paul qui aurait repris sa pensée.

Lettres pastorales[modifier | modifier le code]

Les lettres dites « pastorales » traitent de l'organisation des communautés. Elles sont les témoins de la transmission apostolique qui a donné naissance aux évêques, qui sont considérés dans les églises catholique et orthodoxes comme les successeurs des apôtres. L'attribution de certaines de ces lettres est contestée, particulièrement Tite et Tim 2[2].

D'après un passage de l'épître aux Romains, les épîtres auraient été dictées à un secrétaire[4]. On sait en effet que l'écriture n'était pas chose aisée et que les écrits étaient dictés à un ou plusieurs scribes. L'auteur se contentait alors d'écrire la signature finale[2].

Liste des épîtres[modifier | modifier le code]

Les épîtres de Paul sont :

Nom de l'épître
Titre grec
Titre latin
Abréviations
Titre complet Titre abrégé
Épître aux Romains Προς Ρωμαίους Epistula ad Romanos Rom Ro
Première épître aux Corinthiens Προς Κορινθίους Α Epistula I ad Corinthios 1 Cor 1C
Deuxième épître aux Corinthiens Προς Κορινθίους Β Epistula II ad Corinthios 2 Cor 2C
Épître aux Galates Προς Γαλάτας Epistula ad Galatas Gal G
Épître aux Éphésiens Προς Εφεσίους Epistula ad Ephesios Eph E
Épître aux Philippiens Προς Φιλιππησίους Epistula ad Philippenses Phil Phi
Épître aux Colossiens Προς Κολασσαείς Epistula ad Colossenses Col C
Première épître aux Thessaloniciens Προς Θεσσαλονικείς Α Epistula I ad Thessalonicenses 1 Thess 1Th
Deuxième épître aux Thessaloniciens Προς Θεσσαλονικείς Β Epistula II ad Thessalonicenses 2 Thess 2Th
Première épître à Timothée Προς Τιμόθεον Α Epistula I ad Timotheum 1 Tim 1T
Deuxième épître à Timothée Προς Τιμόθεον Β Epistula II ad Timotheum 2 Tim 2T
Épître à Tite Προς Τίτον Epistula ad Titum Tit T
Épître à Philémon Προς Φιλήμονα Epistula ad Philemonem Philem P

Dates d'écriture des épîtres[modifier | modifier le code]

Bien que l'ordre d'écriture des épîtres soit relativement connu, leur date de rédaction reste parfois plus difficile à déterminer. Selon la Bible de Jérusalem, voici l'ordre d'écriture avec les dates les plus probables[2] :

  • Été 50 : Première épître aux Thessaloniciens
  • Été 50 : Deuxième épître aux Thessaloniciens
  • Entre 52 et 54 : Épître aux Philippiens
  • Printemps 54 : Première épître aux Corinthiens
  • Été 55 : Deuxième épître aux Corinthiens
  • 54-55 : Épître aux Galates
  • Hiver 55-56 : Épître aux Romains
  • Entre 61 et 64 : Lettres de captivité et Lettres pastorales

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aland, Kurt. « The Problem of Anonymity and Pseudonymity in Christian Literature of the First Two Centuries ». Journal of Theological Studies 12 (1961) : 39-49.
  • Bahr, Gordon J. « Paul and Letter Writing in the First Century ». Catholic Biblical Quarterly 28 (1966) : 465-77. Idem, « The Subscriptions in the Pauline Letters ». Journal of Biblical Literature 2 (1968) : 27-41.
  • Bauckham, Richard J. « Pseudo-Apostolic Letters ». Journal of Biblical Literature 107 (1988) : 469-94.
  • Carson, D. A. « Pseudonymity and Pseudepigraphy ». Dictionary of New Testament Background. Directeurs Craig A. Evans et Stanley E. Porter. Downers Grove, InterVarsity, 2000. 857-64.
  • Cousar, Charles B. The Letters of Paul. Interpreting Biblical Texts. Nashville, Abingdon, 1996.
  • Deissmann, G. Adolf. Bible Studies. Traducteur Alexander Grieve. 1901. Peabody, Hendrickson, 1988.
  • Doty, William G. Letters in Primitive Christianity. Guides to Biblical Scholarship. New Testament. Directeur Dan O. Via, Jr. Philadelphia, Fortress, 1988.
  • Gamble, Harry Y. « Amanuensis ». Anchor Bible Dictionary. Vol. 1. Directeur David Noel Freedman. New York, Doubleday, 1992.
  • Haines-Eitzen, Kim. « “Girls Trained in Beautiful Writing”: Female Scribes in Roman Antiquity and Early Christianity ». Journal of Early Christian Studies 6.4 (1998) : 629-46.
  • Kim, Yung Suk. A Theological Introduction to Paul's Letters. Eugene, Oregon, Cascade Books, 2011.
  • Longenecker, Richard N. « Ancient Amanuenses and the Pauline Epistles ». New Dimensions in New Testament Study. Directeurs Richard N. Longenecker et Merrill C. Tenney. Grand Rapids, Zondervan, 1974. 281-97. Idem, « On the Form, Function, and Authority of the New Testament Letters ». Scripture and Truth. Directeurs D. A. Carson et John D. Woodbridge. Grand Rapids, Zondervan, 1983. 101-14.
  • Murphy-O’Connor, Jerome. Paul the Letter-Writer — His World, His Options, His Skills. Collegeville, Minnesota, USA, Liturgical, 1995.
  • Richards, E. Randolph. The Secretary in the Letters of Paul. Tübingen, Mohr, 1991. Idem, « The Codex and the Early Collection of Paul’s Letters ». Bulletin for Bulletin Research 8 (1998) : 151-66. Idem, Paul and First-Century Letter Writing — Secretaries, Composition, and Collection. Downers Grove, InterVarsity, 2004.
  • Robson, E. Iliff. « Composition and Dictation in New Testament Books ». Journal of Theological Studies 18 (1917) : 288-301.
  • Stowers, Stanley K. Letter Writing in Greco-Roman Antiquity. Library of Early Christianity. Vol. 8. Directeur Wayne A. Meeks. Philadelphia, Westminster, 1989.
  • Wall, Robert W. « Introduction to Epistolary Literature ». New Interpreter’s Bible. Vol. 10. Directeur Leander E. Keck. Nashville, Abingdon, 2002. 369-91.
  • Klaus-Michael Bull : Bibelkunde des Neuen Testaments — Die kanonischen Schriften und die Apostolischen Väter. Überblicke, Themenkapitel, Glossar. 7. Édition Neukirchener Theologie, Neukirchen-Vluyn, 2011, ISBN 978-3-7887-2557-0.
  • Hans Conzelmann, Andreas Lindemann : Arbeitsbuch zum Neuen Testament. Quatorzième édition UTB S (Small-Format) 52, Mohr Siebeck, Tübingen, 2000, ISBN 978-3-8252-0052-7.
  • Udo Schnelle : Einleitung in das Neue Testament. Septième édition UTB 1830, Vandenhoeck & Ruprecht, Göttingen, 2011, ISBN 978-3-8252-1830-0.
  • Claus Westermann : Abriß der Bibelkunde, 13e édition. Stuttgart, 1991.

Autres sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Catéchèse de Benoît XVI à Rome le 12 novembre 2008
  2. a, b, c et d Notes de la Bible de Jérusalem
  3. Catéchèse de Benoît XVI à Rome le 14 janvier 2009
  4. Rm 16. 22