Apocalyptique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'apocalyptique ou apocalypse (grec ancien ἀπoκάλυψις (« apokálupsis », signifiant « révélation ») est un genre d'écriture de caractère prophétique qui s'est développé dans la culture juive postexilique et qui sera populaire également chez les premiers chrétiens. Le fond narratif est généralement une vision-révélation divine transmise à un homme qui propose l'annonce l'imminente d'un monde nouveau. L'œuvre la plus connue appartenant à ce genre, et qui lui a donné son nom, est l'Apocalypse, attribuée traditionnellement à saint Jean, et terminant le canon du Nouveau Testament.

Origine[modifier | modifier le code]

Origine du terme[modifier | modifier le code]

L'utilisation du terme grec « ἀποκάλυψις » (« révélation ») pour désigner le compte-rendu écrit d'une vision prophétique d'un même type, ou le livre la contenant, tire apparemment son origine du nom donné à l'« Apocalypse » du Nouveau Testament, qui est lui-même obtenu à partir du premier mot – l'incipit – du texte : « Άποκάλυψις Ίησοῦ Χριστοῦ » (« Apokalupsis Iêsou Khristou » : « Révélation de Jésus Christ »). À partir du IIe siècle, le nom d'« apocalypse » servira à désigner plusieurs livres, juifs ou chrétiens, présentant les mêmes caractéristiques générales. Ainsi, le fragment de Muratori et Clément d'Alexandrie, entre autres, font mention d'une « apocalypse » de Pierre ; saint Épiphane cite les « apocalypses » d'Adam et d'Abraham, et saint Jérôme celle d'Élie. L'utilisation du terme grec signifiant « révélation » pour désigner des écrits du même genre a donc une origine chrétienne, basée sur la désignation du texte clôturant le Nouveau Testament[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Apocalyptique et ésotérisme[modifier | modifier le code]

Œuvres du genre[modifier | modifier le code]

Bible hébraïque/ Ancien Testament[modifier | modifier le code]

Apocryphes de l'Ancien Testament[modifier | modifier le code]

Nouveau Testament[modifier | modifier le code]

Apocryphes du Nouveau Testament[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cfr. article « Apocalypse » dans la Jewish Encyclopedia, 1906, sur le site JewishEncyclopedia.com.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Northrop Frye, Anatomy of Criticism : Four Essays, 1957.
  • André Lacocque, Daniel et son temps. Recherches sur le mouvement apocalyptique juif au IIe siècle avant Jésus-Christ, Genève, Labor et Fides, coll. « Le Monde de la Bible », 1984, 240 p. (ISBN 2-8309-0004-9).
  • (en) James H. Charlesworth, The Old Testament Pseudepigrapha and the New Testament, Cambridge University Press, coll. « Society for New Testament Studies. Monograph Series, 54 », 1985 (ISBN 0-521-30190-4).
  • (en) Richard Goswiller, Revelation, Melbourne, Pacific Study Series, 1987.
  • (en) Mitchell G. Reddish, Apocalyptic Literature : A Reader, Hendrickson, 1995, 352 p. (ISBN 1565632109).
  • Geoffrey Wigoder (dir.), Dictionnaire encyclopédique du judaïsme, Paris, Cerf - Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1996 (ISBN 2-221-08099-8), article « Apocalypse », p. 75-76.
  • (en) John Joseph Collins, The Apocalyptic Imagination : An Introduction to Jewish Apocalyptic Literature, Grand Rapids, Wm. B. Eerdmans, coll. « The Biblical Resource Series », 1998, 337 p. (ISBN 0-8028-4371-9).
  • (en) Stephen L. Cook, The Apocalyptic Literature, Abingdon Press, coll. « Interpreting Biblical Texts », 2003, 233 p. (ISBN 0687051967).
  • (en) David Cook, Contemporary Muslim Apocalyptic Literature, New York, Syracuse University Press, coll. « Religion and Politics », 2008, 272 p. (ISBN 0-8156-3195-2).

Liens externes[modifier | modifier le code]