William Ashbless

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

William Ashbless est un poète fictif, issu de l’imagination des auteurs de science-fiction James Blaylock et Tim Powers.

Ashbless fut inventé par Powers et Blaylock alors qu’ils étaient étudiants à l’Université d'État de Californie à Fullerton au début des années 70, en réaction à la qualité médiocre des poèmes publiés par le journal de l’école. Ils composèrent des poèmes en vers libres n’ayant aucun sens et les envoyèrent au journal sous le pseudonyme d’Ashbless où ils furent acceptés avec enthousiasme.

Cependant Ashbless est plus connu comme étant un poète imaginaire du XIXe siècle, rôle dans lequel il apparaît dans Les Voies d'Anubis (The Anubis Gates, 1983) de Powers et, avec une importance moindre, dans The Digging Leviathan (1984) de Blaylock. Aucun des deux auteurs ne savait que le roman de l’autre contenait un William Ashbless jusqu'à ce que leur éditeur commun le remarque par hasard, leur conseillant alors de se consulter afin que les références coïncident.

En 1985, Powers et Blaylock produisirent Offering the Bicentennial Edition of the Complete Twelve Hours of the Night: 1785-1985, un prospectus pour un recueil fictif de poèmes d'Ashbless, publié aux éditions Cheap Street (Les douze heures de la nuit étant mentionnée dans Les Voies d’Anubis comme étant l’œuvre la plus connue d'Ashbless). Le prospectus contenait un poème et une réplique de la signature d’Ashbless (le William étant signé d’un des auteurs et l'Ashbless, de l’autre). Cette initiative fut suivie d'abord en 2001 par On Pirates (ISBN 1931081220) dont la préface est de Powers, la postface de Blaylock, les illustrations de Gahan Wilson et les textes prétendument signés par Ashbless, puis en 2002 par The William Ashbless Memorial Cookbook.