Les Moutons électriques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 25/11/2013 immatriculation
Fondée par Olivier Davenas et André-François Ruaud
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Statut Éditeur indépendant
Siège social Bordeaux (France)
Dirigée par André Ruaud (27/11/2013)
Spécialités Fantasy, fantastique, science-fiction, roman policier
Collections bibliothèque rouge,
bibliothèque voltaïque,
bibliothèque des miroirs,
rayon vert (collection)
Langues de publication Français
Diffuseurs Harmonia Mundi
Effectif 2 en 2016
Site web www.moutons-electriques.fr
Données financières
Chiffre d'affaires 374 000 € au 31/08/2020
Résultat net -75 300 € au 31/08/2020
Environnement sectoriel
Principaux concurrents L'Atalante

Les Moutons électriques[1] est une maison d'édition française.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée à Lyon fin 2003 par André-François Ruaud et Olivier Davenas (qui fut le premier gérant), avec l'aide d'un groupe d'écrivains, traducteurs, graphistes et amateurs éclairés des littératures de l'imaginaire, parmi lesquels Patrice Duvic. Les directeurs littéraires sont Mérédith Debaque et André-François Ruaud, le directeur artistique Melchior Ascaride.

Cette maison d'édition publie, répartis en trois collections, deux types de livres : romans et recueils (dans la collection Bibliothèque voltaïque) et beaux livres (sur les domaines de la culture populaire contemporaine, les imaginaires issus de la culture de masse, dans la collection Bibliothèque des miroirs ; et les recueils d’illustrateurs anciens, dans les Artbooks féeriques). La collection Bibliothèque rouge, maintenant fermée, était consacrée aux grands héros mythiques de la littérature populaire.

Les Moutons électriques concentrent aujourd'hui l'essentiel de leur production sur la Bibliothèque voltaïque et sur les beaux livres, mais aussi sur les formats de poche édités au sein de la collection Hélios. Leur spécialité est la publication d'une littérature de genre populaire mais de haute qualité littéraire.

Le nom de cet éditeur fait référence au roman Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick, adapté au cinéma sous le titre Blade Runner.

Depuis fin 2012, cet éditeur appartient au collectif des Indés de l'Imaginaire, avec les maisons Mnémos et ActuSF, avec qui il partage une collection en format poche, Hélios, un label jeunesse, Naos, et un catalogue périodique gratuit, L'Indé.

Le 10 août 2017, le siège social est transféré à Bordeaux.[réf. nécessaire]

En 2019, les collections Les Saisons de l'étrange[2] et Le Rayon vert[3] sont transférées vers une nouvelle maison d'édition indépendante, Moltinus[4].

Le 1er octobre 2019, les Moutons électriques entrent en diffusion-distribution chez Media Diffusion - MDS (papier) et eDantès (numérique).[réf. nécessaire]

Le Rayon vert[modifier | modifier le code]

Le Rayon vert est une collection de réédition de littérature populaire, éditée par Les Moutons électriques.

Titres publiés[modifier | modifier le code]

La bibliothèque dessinée[modifier | modifier le code]

La bibliothèque dessinée est une collection de courts romans graphiques où les textes et images s'entremêlent.

Titres publiés[modifier | modifier le code]

  • Tout au milieu du monde, de Melchior Ascaride, Julien Bétan et Mathieu Rivero, 2017.
  • Ce qui vient la nuit, de Melchior Ascaride, Julien Bétan et Mathieu Rivero, 2019.
  • Désolation, de Melchior Ascaride et Jean-Philippe Jaworski, 2020.
  • Frantz, de Dominique Douay et Sébastien Hayez, 2020.
  • Sunk, de Sabrina Calvo, Fabrice Colin et Arnaud Cremet, 2020.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « identité », sur www.societe.com (consulté le )
  2. Fiche de la collection « Les Saisons de l'étrange » (Les Moutons électriques) sur le site NooSFere (consulté le ).
  3. Fiche de la collection « Le Rayon Vert » (Moltinus) sur le site NooSFere (consulté le ).
  4. « La rentrée littéraire 2019 » (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]