Areopagitica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Areopagitica, édition 1644

Areopagitica, ou De la liberté de la presse et de la censure (Areopagitica, A speech of Mr. John Milton for the Liberty of Unlicenc’d Printing, to the Parlament of England en anglais), est un discours de John Milton à l’adresse du Parlement de Westminster, publié le . L’auteur, en plein cœur de la Première Révolution anglaise, y défend la liberté de la presse, supprimée par les parlementaires dans une loi du . Il remarque notamment que la censure n’a jamais été une réalité dans la Grèce antique ou dans la République romaine.

Le titre fait à la fois référence à l’Aréopage grec, lieu où siégèrent divers tribunaux réels ou mythiques, et à un discours homonyme de l’orateur athénien Isocrate, qui voulait précisément restaurer le Conseil de l’Aréopage. Tout comme Isocrate, Milton n’avait pas l’intention de prononcer son discours à l’oral. Il fut en réalité distribué en version imprimée, sous la forme d’un pamphlet, comme pour mieux tourner en dérision la censure que l’écrit dénonce justement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]