Algis Budrys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un écrivain américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Algis Budrys
Description de cette image, également commentée ci-après

Algis Budrys en 1985

Nom de naissance Algirdas Jonas Budrys
Naissance
Königsberg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès (à 77 ans)
Evanston, Illinois, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Algis Budrys, né le à Königsberg et mort le (à 77 ans) à Evanston (Illinois)[1], est un écrivain de science-fiction américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille émigre de Lituanie aux États-Unis en 1936.

Après ses études universitaires, il se consacre entièrement à l'écriture de nouvelles et romans de science-fiction.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • (en) False night, 1954
  • (en) Man on Earth, 1956
  • Qui ? ((en) Who?, 1958)
  • S.O.S. Terre ((en) The Falling Torch, 1959)
  • Lune fourbe / Menace dans le ciel ((en) Rogue Moon, 1960)
  • Le Prophète perdu ((en) Some Will Not Die, 1961)
  • L'Épine de fer ((en) The Iron Thorn, 1967)
  • Michaelmas ((en) Michaelmas, 1977)
  • (en) Hard Landing, 1993

Nouvelles ou essais[modifier | modifier le code]

  • (en) Walk to the World, 1952
  • (en) The High Purpose, 1952
  • (en) Dream of Victory, 1953
  • (en) Little Joe, 1953
  • (en) Multifarious, 1953
  • Un phénomène de mimétisme, 1953 ((en) Protective Mimicry, 1953)
    Également paru sous le titre The Frightened Tree et Mimétisme défensif
  • Le Protégé de Riya, 1974 ((en) Riya's Foundling, 1953)
  • (en) The Congruent People, 1953
  • (en) The Real People, 1953
  • (en) The Weeblies, 1953
  • (en) A.I.D., 1954
  • (en) First to Serve, 1954
  • (en) In Human Hands, 1954
  • (en) Ironclad, 1954
  • (en) Scream at Sea, 1954
  • (en) The End of Summer, 1954
  • (en) To Civilize, 1954
  • (en) Aspirin Won't Help It, 1955
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • (en) Cage of a Thousand Wings, 1955
  • (en) Citadel, 1955
  • (en) In Clouds of Glory, 1955
  • (en) Pagan, 1955
  • (en) Thing, 1955
  • (en) Watch Your Step, 1955
  • On n'embête pas Gus, 1972 ((en) Nobody Bothers Gus, 1955)
    Sous le nom de Paul Janvier.
  • (en) Death March, 1956
  • (en) Look On My Works, 1956
  • (en) Lower Than Angels, 1956
  • (en) Man in the Sky, 1956
  • (en) Psioid Charley, 1956
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • (en) Middleman, 1956
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • Le Frère silencieux, 1969 ((en) Silent Brother, 1956)
    Sous le nom de Paul Janvier.
  • (en) The Executioner, 1956
  • (en) The Man Who Always Knew, 1956
  • (en) The Peasant Girl, 1956
    Sous le nom de Paul Janvier.
  • (en) Chain Reaction, 1957
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • Et elle l'a trouvé…, 1980 ((en) And Then She Found Him…, 1957)
  • (en) Hot Potato, 1957
  • (en) Nightsound, 1957
  • (en) The Burning World, 1957
  • La guerre est finie ((en) The War Is Over, 1957)
  • (en) The Skirmisher, 1957
  • (en) The Ridge Around the World, 1957
  • (en) Wonderbird, 1957
    Coécrit avec Harlan Ellison.
  • (en) Between the Dark and the Daylight, 1958
  • (en) Go and Behold Them, 1958
    Sous le nom de William Scarff.
  • (en) Contact Between Equals, 1958
  • (en) Mark X, 1958
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • La Fin de l'hiver, 1965 ((en) The End of winter, 1958)
  • (en) Never Meet Again, 1958
  • (en) The Edge of the Sea, 1958
  • L’Alternative, 1974 ((en) Star Descending, 1959)
  • (en) Straw, 1959
  • (en) The Distant Sound of Engines, 1959
  • (en) The Girl in the Bottle, 1959
  • (en) The Sound of Breaking Glass, 1959
  • (en) The Man Who Did Not Fit, 1959
  • (en) The Man Who Tasted Ashes, 1959
  • (en) The Stoker and the Stars, 1959
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • (en) Due Process, 1960
  • (en) For Every Action, 1960
  • Le Prix à payer, 1967 ((en) The Price, 1960)
  • (en) About Something Truly Wonderful, 1961
  • (en) Rogue Moon, 1961
  • (en) All for Love, 1962
  • (en) For Love, 1962
  • (en) The Rag and Bone Men, 1962
  • (en) Wall of Crystal, Eye of Night, 1962
  • (en) Die, Shadow!, 1963
  • (en) The Last Brunette, 1965
  • (en) Be Merry, 1966
  • (en) The Master of the Hounds, 1966
  • (en) Cerberus, 1967
  • (en) The Iron Thorn, 1967
  • (en) From Galaxy Book Shelf, 1969
  • Maintenant, écoutez le Seigneur, 1970 ((en) Now Hear the Word of the Lord, 1969)
  • (en) A Scraping at the Bones, 1975
  • (en) Players at Null-G, 1975
  • (en) The Silent Eyes of Time, 1975
  • (en) A Landmark Essay, 1977
  • (en) SF in the Marketplace, 1978
  • (en) The Nuptial Flight of Warbirds, 1978
  • (en) A Letter to the Editor, 1980
  • (en) Afterword: Tom Reamy (to New Voices 4), 1981
  • (en) The Arts: Books, 1981
  • (en) 1981 and Counting, 1982
  • (en) Books: the Secret Language of Science Fiction, 1982
  • (en) Fiction in the Chain Mode : Nonliterary Influences on Science Fiction, 1982
  • (en) What Did 1980 Mean ?, 1982
  • (en) Gene Wolfe, 1983
  • (en) What Was 1985 That We Were Mindful of It ?, 1986
  • (en) That Fearful Symmetry, 1987
  • (en) 1986, Reduced from 2000, 1988
  • (en) New World in the Morning, 1988
  • (en) Robert A. Heinlein, 1988
  • (en) Some Thoughts on the Topic, 1988
  • (en) What Befell Mairiam, 1989
  • (en) The Name of the Game, 1989
  • (en) Stephen King, 1990
  • (en) Hard Landing, 1992
  • (en) Grabow and Collicker and I, 1992
  • (en) Explosions!, 1993
    Sous le nom de William Scarff.
  • (en) Starlight, 1993
    Sous le nom de Paul Janvier.
  • (en) Jeever's Lost World, 1994
  • (en) Tomorrow, Speculative Fiction, 1994
  • (en) The Woman Who Blew Up the World, 1994
    Sous le nom de John A. Sentry.
  • (en) Deckplate Blues, 1996
  • (en) Living Alone in the Jungle, 1997

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Annonce du décès sur SFF.net

Liens externes[modifier | modifier le code]