Douât

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Au-delà (Égypte antique).
Douât
N15
Dwȝ.t

La Douât[1] est le lieu de passage de pendant les heures de la nuit, quand il voyage quotidiennement d'ouest en est, et c'est là qu'il doit lutter contre Apophis qui incarne le chaos primordial pour qu'il puisse se lever chaque matin et ramener la lumière et l'ordre sur la terre. Cette lutte se fait par l'entremise de sa fille Bastet, la déesse Chatte contre le dieu-serpent géant. Par analogie, la Douât symbolise le séjour dans l'au-delà de l'âme des défunts après leur mort, en attendant qu'ils ressuscitent en même temps que le Soleil. Il s'agit d'un monde d'épreuves, divisé en douze heures.

C'est un espace souterrain dans lequel les éléments ne sont pas conditionnés par l'espace-temps. Selon Fernand Schwarz, « On peut faire l'analogie entre la Douât qui contient les matrices et le négatif d'une photo, le positif étant notre monde d'ici-bas. »[2]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Douat est un mot féminin comme l'indique le t final (Dwȝ.t)
  2. Fernand Schwarz, Le symbolisme de l'Égypte ancienne et sa géographie sacrée, Nouvelle Acropole, (ISBN 2-902605-48-X)

Voir aussi[modifier | modifier le code]