Le Bélial'

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 17-04-1996
Fondée par Olivier Girard, Fabrice Colson, Stéphane Colson
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée

SIREN 404 731 507

Slogan « L'éditeur des mondes imaginaires »
Siège social Saint-Mammès (Seine-et-Marne) (France)
Dirigée par Olivier Girard
Spécialités Fantasy, fantastique, science-fiction
Collections Bifrost, Étoiles vives, Une heure-lumière, Kvasar, Pulps, Wotan, Quarante-Deux, Parallaxe
Langues de publication Français
Diffuseurs CDE 1
Site web www.belial.fr
Données financières
Chiffre d'affaires 283 900 € au 31/03/2018

Le Bélial'[1],[2] est une maison d'édition créée en 1996, consacrée aux littératures de l'imaginaire, à la science-fiction, à la fantasy et au fantastique. Son nom et son logo font référence au démon Bélial.

L'éditeur est créé au départ pour publier la revue Bifrost, puis, à partir de 1998[3], entreprend la publication de livres : romans, recueils et anthologies. Le Bélial' publie en 2009 une dizaine de livres par an, ainsi que plusieurs revues comprenant des nouvelles, des novellas, des actualités et des critiques : la revue trimestrielle Bifrost, la plus connue et la plus ancienne (lancée dès la création de l'éditeur en ), le livre-revue Étoiles vives lancé en , et la revue Yellow Submarine, créée en et dont la publication se poursuit jusqu'au no 132 en (la revue est ensuite reprise à partir du no 133 par Les Moutons électriques).

Auteurs[modifier | modifier le code]

Principaux auteurs francophones

Principaux auteurs en traduction

Collections[modifier | modifier le code]

Le Bélial' édite ses livres à travers six collections : « Kvasar », « Pulps », « Une heure-lumière », « Wotan », « Quarante-Deux » et « Parallaxe ».

Collection « Kvasar »[modifier | modifier le code]

La collection « Kvasar » est la collection référence des éditions du Bélial'[4]. Parmi les auteurs publiés figurent Jérôme Noirez, Poul Anderson, Christopher Priest, Ian Watson, Lucius Shepard.

Collection « Pulps »[modifier | modifier le code]

La collection « Pulps » est un espace voué à l'Aventure, voulant distraire sans se prendre au sérieux[5]. Y sont publiés Edmond Hamilton et Jack Vance.

Collection « Une heure-lumière »[modifier | modifier le code]

La collection « Une heure-lumière » propose des romans courts d'auteurs français et anglo-saxons, pour certains récompensés par les prix littéraires les plus prestigieux tels que Hugo, Nebula, Locus[6].

Collection « Wotan »[modifier | modifier le code]

La collection « Wotan » est un espace de création unique consacré à l'illustré, à la bande dessinée, aux livres-mondes et aux intégrales hors normes[7].

Collection « Quarante-Deux »[modifier | modifier le code]

La collection « Quarante-Deux » cherche à présenter des écrivains récents et novateurs, mais aussi à faire le point sur des auteurs plus anciens et fondateurs[8]. Y sont publiés Greg Egan, Nancy Kress, Ken Liu et Peter Watts.

Collection « Parallaxe »[modifier | modifier le code]

La collection « Parallaxe » se propose de faire dialoguer science et science-fiction sous la plume de scientifiques de haut vol et dans des registres variés[9]. Elle est dirigée par Roland Lehoucq.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'apostrophe n'est pas toujours incluse dans le nom de l'éditeur lorsqu'on le cite, mais il en fait partie.
  2. « SIREN - 404731507 - identité et bilans », sur www.societe.com (consulté le 18 juin 2019)
  3. Interview d'Olivier Girard pour l'émission Salle 101 (mars 2005)
  4. « Kvasar », Le Bélial' (consulté le 18 septembre 2017)
  5. « Pulps », Le Bélial' (consulté le 18 septembre 2017)
  6. « Une heure-lumière », Le Bélial' (consulté le 18 septembre 2017)
  7. « Wotan », Le Bélial' (consulté le 18 septembre 2017)
  8. « Quarante-Deux », Le Bélial' (consulté le 27 novembre 2019)
  9. « Parallaxe », Le Bélial' (consulté le 27 novembre 2019)
  10. Interview d'Olivier Girard du Bélial' sur fantasy.fr (novembre 2008)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]