1818 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Années de la littérature :
1815 - 1816 - 1817 - 1818 - 1819 - 1820 - 1821
Décennies de la littérature :
1780 - 1790 - 1800 - 1810 - 1820 - 1830 - 1840

Évènements[modifier | modifier le code]

Presse[modifier | modifier le code]

Parutions[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  1. Étienne Geoffroy Saint-Hilaire : Philosophie anatomique (1818-1822).
  2. Arthur Schopenhauer : Le Monde comme Volonté et comme Représentation

Poésie[modifier | modifier le code]

  1. Lord Byron écrit à Venise Beppo, conte vénitien, les deux premiers chants de Don Juan (1818-1819) et le quatrième et dernier chant de Childe Harold (1818).
  2. John Keats (anglais) : Endymion.
  3. Percy Bysshe Shelley : La Révolte de l’islam.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  1. Émile Deschamps : Selmours de Florian, comédie.

Romans[modifier | modifier le code]

  1. Jane Austen (publication posthume) : Persuasion.
  2. Casimir Delavigne : Messéniennes, succès qui exalte les morts de Bataille de Waterloo et dénonce les conditions de l’occupation de 1815.
  3. frères Grimm : Légendes allemandes.
  4. Victor Hugo : Bug-Jargal
  5. Charles Nodier : Jean Sbogar, récit fantastique.
  6. Mary Shelley (anglaise)  : Frankenstein ou le Prométhée moderne (11 mars), roman gothique et philosophique.
  7. Walter Scott (écossais) : Heart of Midlothian (Le Cœur du Midlothian).

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]