Viodos (Pyrénées-Atlantiques)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viodos.

Viodos est une ancienne commune française du département des Pyrénées-Atlantiques. En 1842, la commune fusionne avec Abense-de-Bas pour former la nouvelle commune de Viodos-Abense-de-Bas.

Géographie[modifier | modifier le code]

Viodos fait partie de la Soule.

La mairie et le fronton à Viodos
Viodos, place du village

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom basque est Bildoze.

Le toponyme Viodos apparaît sous la forme Biodos (1496[1], contrats d'Ohix[2]).

Histoire[modifier | modifier le code]

Jacques de Béla, chroniqueur du XVIIe siècle, indique[3] que « c'est au village de Viodos que de tout jamais en ça les habitants de Soule ont mis et tiennent les escrits de leurs privilèges, qui y sont serrés en l'église, dans un endroit de la muraille à ce destiné et qui se ferme à sept clefs, qui sont gardées par les sept dégans[4] du païs, chascun en ayant une ».

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831 1836
422408443377442482
(Sources : projet Cassini de l'EHESS[5].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque - Paul Raymond
  2. Contrats retenus par Ohix, notaire de Soule - Manuscrit du XVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  3. Philippe Veyrin, Les Basques, page 156 - Arthaud, 20 décembre 1975 (ISBN 2700300386)
  4. Le dégan était le représentant des assemblées générales des paroisses de chaque degairie. Outre leur fonction politique, les dégans étaient également les gardiens des archives souletines
  5. Fiche de Viodos sur le site du projet Cassini de l'EHESS

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]