Alçay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alçay.
Alçay
Alçay (Alçay-Alçabéhéty-Sunharette, Pyr-Atl, Fr) église et cimetière avec stèles basques.JPG
Géographie
Pays
Région
Département français
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Identifiants
INSEE
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata

Alçay est une ancienne commune française du département des Pyrénées-Atlantiques. En 1833, la commune fusionne avec Alçabéhéty et Sunharette pour former la nouvelle commune de Alçay-Alçabéhéty-Sunharette.

L'église Saint-Pierre et le cimetière d'Alçay

Géographie[modifier | modifier le code]

Alçay fait partie de la Soule et se situe à quinze kilomètres au sud de Mauléon-Licharre.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Alçay apparaît sous les formes Aucet Suzon (1337[1]), Alsay (1385[2], collection Duchesne volume CXIV[3]), Ausset-Suson (1479[2], contrats d'Ohix[4]), Alçay (1520[1]), Aucet Suson et Auset Suson (1690[1]) et Alsai (XVIIe siècle[2], chroniques d'Arthez-Lassalle[5]).

Son nom basque est Altzai. Pour Jean-Baptiste Orpustan[1], la base (h)altz ('aulne') s'impose pour Alçay.

Paul Raymond, signale en 1863, une ferme du nom d’Athaguy, du village d’Alçay, dont la coutume de Soule[6] fait mention en 1520[2], sous les graphies Athagui et Atagui.

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831
312352318276266
(Sources : Projet Cassini de l'EHESS[7])

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Le village dispose d'une église romane (église Saint-Pierre[8]) dont l'origine remonte au milieu du Moyen Âge, possédant un clocher construit au XVIIe siècle. L'église a été restaurée au XIXe siècle. Elle recèle une croix de procession[9] du début du XVIe siècle, classée à titre d'objet aux monuments historiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Jean-Baptiste Orpustan, Nouvelle toponymie basque : noms des pays, vallées, communes et hameaux (monographie), Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, coll. « Centre d'études linguistiques et littéraires basques », [éd. revue et corrigée] (1re éd. ), 244 p., 21 cm (ISBN 2867813964 et 9782867813962, OCLC 72757865, notice BnF no FRBNF40190262, présentation en ligne), p. 196 et197
  2. a b c et d Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque - Paul Raymond
  3. Collection Duchesne, volumes 99 à 114, renfermant les papier d'Oihenart, ancienne bibliothèque impériale - Bibliothèque nationale de France
  4. Contrats retenus par Ohix, notaire de Soule - Manuscrit du XVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  5. Titres de la famille d'Arthez-Lassalle, à Tardets
  6. Coutume de Soule de 1520, imprimée à Pau en 1760
  7. Fiche d'Alçay sur le site du projet Cassini de l'EHESS
  8. « L'église Saint-Pierre », notice no IA64000703, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « La croix de procession de l'église Saint-Pierre », notice no PM64000026, base Palissy, ministère français de la Culture

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]