Licq (Pyrénées-Atlantiques)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Licq.
Licq
Licq 001.jpg
Géographie
Pays
Région
Département français
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Identifiants
INSEE
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata

Licq est une ancienne commune française du département des Pyrénées-Atlantiques. En 1843, la commune fusionne avec Athérey pour former la nouvelle commune de Licq-Athérey.

L'église Saint-Julien
La mairie de Licq-Athéry à Licq

Géographie[modifier | modifier le code]

Licq fait partie de la Soule.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom basque est Ligi.

Le toponyme Licq apparaît sous la forme Lic (1386[1], notaires de Navarrenx[2]).

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est à Licq que se trouve le fameux pont des laminak dont une légende dit qu'il n'a jamais pu être terminé à temps.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831 1836
333339381348481477
(Sources : projet Cassini de l'EHESS[3].)

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Licq possède une église (église Saint-Julien[4]) dont les origines remontent au milieu du Moyen Âge et qui a été fortement remaniée au XIXe siècle.

Église de Licq, vitrail saint Jean-Baptiste
Église de Licq, vitrail saint Michel

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque - Paul Raymond
  2. Notaires de Navarrenx - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  3. Fiche de Licq sur le site du projet Cassini de l'EHESS
  4. « L'église Saint-Julien », notice no IA64000707, base Mérimée, ministère français de la Culture

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]