Licharre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Licharre (homonymie).
Licharre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Région
Département français
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Identifiants
INSEE
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata

Licharre est une ancienne commune française du département des Pyrénées-Atlantiques. Le , la commune fusionne avec Mauléon pour former la nouvelle commune de Mauléon-Licharre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Licharre est situé au cœur de la province historique de Soule, sur la rive gauche du Saison à l'emplacement approximatif de la place des Allées actuelle.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Son nom basque est Lextarre.

Le toponyme Licharre apparaît sous les formes lo noguer de Lixarre, qui désignait le lieu d'assemblée judiciaire sous un noyer (1385[1], collection Duchesne volume CXIV[2]), Sent-Johan de Lixare et la font de Sent-Johan de Lixare (respectivement 1470[1] et 1481[1], contrats d'Ohix[3]), Lixarra (1508[1], chapitre de Bayonne[4]) et Lixarre (1650[1]).

Histoire[modifier | modifier le code]

Licharre était le siège d'une juridiction, appelée cour de Licharre, ayant pour ressort tout le pays de Soule[1]. Les appels étaient interjetés à la cour des jurats de Dax (Landes) et de là au sénéchal de Guyenne.
Les juges de la cour de Licharre étaient le châtelain de Mauléon, les dix potestats de Soule et les gentilshommes propriétaires.
La coutume de Soule[5] indique en 1520 que : « au pays de Sole son dets potestats, es assaver : lo senhor deu Domec de Lacarri, lo senhor de Bimeinh de Domasanh, lo senhor deu Domec de Sibas, lo senhor de Olhaibi, lo senhor deu Domec d'Ossas, lo senhor d'Amichalgun de Charri, lo senhor de Genteynh, lo senhor de la Sala de Charrite, lo senhor d'Espes et lo senhor deu Domec de Cheraute. Los quoaus son tenguts de venir a tout le menhs de oeitene a oeitene a la Cort de Lixare tenir cort ab lo Capitaine Castellan ».

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831 1836
354328317419426403
(Sources : projet Cassini de l'EHESS[6].)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque - Paul Raymond
  2. Collection Duchesne, volumes 99 à 114, renfermant les papier d'Oihenart, ancienne bibliothèque impériale - Bibliothèque nationale de France
  3. Contrats retenus par Ohix, notaire de Soule - Manuscrit du XVe siècle - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  4. Chapitre de Bayonne - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  5. Coutume de Soule de 1520, imprimée à Pau en 1760
  6. Fiche de Licharre sur le site du projet Cassini de l'EHESS

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]