Vernice Klier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vernice Klier
Naissance (76 ans)
Perth, Dakota du Nord, États-Unis Drapeau des États-Unis
Profession Coach de cinéma
Films notables

Vernice Klier-Moskowitz une coach vocale américaine. Née le à Perth dans le Dakota du Nord, elle travaille dans le monde du cinéma, spécialisée dans le jeu d'acteur en anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Elle entre à l'école Ringling Bros. and Barnum & Bailey Circus à Venice, en Floride[1]. Par la suite, elle se forme aussi pendant plusieurs années avec Étienne Decroux en personne[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Dans le cinéma[modifier | modifier le code]

Travaillant entre les États-Unis et la France, elle vit depuis plus de 40 ans entre Santa Monica et Neuilly-sur-Seine. C'est dans les années 1990 que Vernice commença à coacher des acteurs (la plupart français) qui doivent tourner pour des films en langue anglaise. Elle travaille principalement sur les mouvements et la langue mais aussi à la bonne compréhension du texte par les comédiens[3]. Au fil des années, elle est devenue de plus en plus demandée par les productions de cinéma. En tant que coach, elle a développé le programme d'apprentissage "Teaching Basic Skills through Art" pour l'école Montessori à Paris. Une de ses techniques est de trouver sa « voix » par la peinture et le dessin[4].

Travaillant majoritairement avec des acteurs français, elle a entraîné Juliette Binoche. Leur collaboration a débuté pour le film Les amants du pont-neuf [5]. Elle collaborera ensuite avec elle sur plusieurs autres films comme Le patient anglais d'Anthony Minghella pour lequel Binoche remportera l'oscar de la meilleure actrice dans un second rôle ou Copie conforme où l'actrice remporte le Prix de l'interprétation féminine au Festival de Cannes 2010. Elle a aussi travaillé avec Christian Clavier pour la première fois sur le film Les Visiteurs en Amérique de Jean-Marie Poiré au début des années 2000[6]. Elle retravaillera avec lui sur la mini-série Napoléon d'Yves Simoneau. Dans les acteurs non français qu'elle a coaché, il y a Leonardo DiCaprio pour Rimbaud Verlaine, Tran Nu Yên-Khê pour Je viens avec la pluie par exemple. Elle a entraîné beaucoup d'autres acteurs et actrices comme Vincent Cassel (Black Swan[7], Ocean's Twelve), Léa Seydoux, Gérard Depardieu, Charlotte Gainsbourg, Mia Frye, Emmanuelle Béart ou encore Gad Elmaleh, etc[8].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Vernice a travaillé dans d'autres domaines artistiques. Initiée dans le milieu de la photographie, elle a commencé à travailler pour Rapho en 1989, après la mort de son fils Justin[9]. Elle a été parolière pour le chanteur Claude Lauzzana sur son album Between you and me et le titre Call me now [10]. Elle a coaché Vincent Perez pour interpréter la chanson Integrations pour la bande originale du film Le Facteur. En 2007, sort l'album No Promises de Carla Bruni dans lequel Vernice collabore, toujours en tant que coach vocale. Elle a écrit pour des journaux européens comme The Paris Metro à la fin des années 1970[11]. Enfin, elle a exercé dans la peinture. Elle a fait beaucoup d'expositions comme au Musée du Luxembourg[12], au Maude Kerns Art Center à Eugene dans l'Oregon, etc.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a vécu pendant 12 ans avec Gene Moskowitz, chef de la branche française de Variety et critique de cinéma. Il décède en 1982, alors âgé de 61 ans des suites d'une leucémie[13] après 12 ans de vie commune avec Vernice. Six mois après sa mort, un cancer infantile en phase terminale est détecté chez leur fils Justin. Il meurt 6 ans après à seulement 12 ans[14].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Coach[modifier | modifier le code]

Cinéma et télévision[modifier | modifier le code]

Publicité[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Scripte[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Between you and me (parolière)
  • 1994 : Call me now, single (parolière)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Willian Zinsser, The funniest college on earth, New York, , 74 p. (lire en ligne), p. 62-66
  2. (en) Murray Lemley, « Polio left this North Dakota native mute for years. Now, she's a voice coach for famous French actors », Inforum,‎ (lire en ligne)
  3. Valérie Appert, Le théâtre à Paris, Paris, Parigramme, , 111 p. (ISBN 978-2-84096-276-2, lire en ligne), p. 83
  4. (en) Bernadette Martin, « Storytelling Evening and Dinner with Vernice Klier – International Voice Coach », Meetup,‎ (lire en ligne)
  5. Christophe d'Yvoire, « Le droit Binoche », Studio Magazine,‎ , p. 144 (lire en ligne)
  6. « Les Indiscrets - Culture », L'Express,‎ (ISSN 0014-5270, lire en ligne)
  7. (en) Barbara Hershey et Winona Ryder, Balck Swan, 54 p. (lire en ligne), p. 49
  8. (en) « Masters of the craft working with us », sur paris-film-academy.com (consulté le )
  9. (tr) Hatice Saka, « Palyaçoluğu bırakıp oyuncu yetiştirdim », Yeni şafak,‎ (ISSN 1305-8134, lire en ligne)
  10. « Vernice Klier », sur discogs.com (consulté le )
  11. (de) Franz Anton Cramer, Der unmögliche Körper : Etienne Decroux und die Suche nach dem theatralen Leib, Tübingen, Max Niemeyer Verlag GmbH & Co KG, , 148 p. (ISBN 3-484-66034-1, lire en ligne), p. 58 et 134
  12. (en) « Vernice Klier », sur wordpress.com (consulté le )
  13. (en) « Gene Moskowitz Dead; Variety Film Critic, 61 », New York Times,‎ , p. 8 (ISSN 0362-4331, lire en ligne)
  14. (en) Judy MacMahon, « Entrepreneurs and Creatives in France: meet Vernice Klier », Me French Life,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]