Les Misérables (mini-série, 2000)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Misérables (homonymie).
image illustrant une série télévisée
Cet article est une ébauche concernant une série télévisée.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les Misérables
Titre original Les Misérables
Genre Mini-série historique
Production Jean-Pierre Guérin
Acteurs principaux Gérard Depardieu
Christian Clavier
John Malkovich
Pays d'origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau du Japon Japon
Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine TF1
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 4
Durée 90 minutes
Diff. originale

Les Misérables est une mini-série en coproduction française-italienne-allemande-américaine-espagnole-japonaise-canadienne en 4 épisodes de 90 minutes, réalisée par Josée Dayan et écrite par Didier Decoin d'après l'œuvre éponyme de Victor Hugo et diffusée en première diffusion à partir du sur TF1.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'action se déroule en France au début du XIXe siècle, délimitée par les deux grands combats que sont la Bataille de Waterloo (1815) et les émeutes de juin 1832. On y suit la vie de Jean Valjean, du retour du bagne jusqu’à sa mort. Autour de lui gravitent de nombreux personnages, témoins de la misère de ce siècle, misérables eux-mêmes ou proches de la misère : Fantine, Cosette, Marius, mais aussi les Thénardier (dont Éponine et Gavroche) ainsi que le représentant de la loi Javert.

Cette adaptation de l'œuvre de Victor Hugo contient quelques différences notables par rapport au roman. Ainsi, Jean Valjean est à la tête d'une usine qui recycle les orties, et non d'une usine de jais. Dans le roman, Fantine et Cosette sont blondes (Victor Hugo le mentionne en décrivant les « admirables cheveux blonds » de Fantine qu'elle s'apprêtait à vendre afin de payer la pension de sa fille chez les Thénardier), tandis qu'elles sont brunes dans le téléfilm. Plus significatif, et plus sujet à polémique, Jean Valjean couche avec Cosette, ce qui n'est jamais évoqué dans le roman. En outre cette adaptation comporte une stupéfiante incohérence : Gavroche a le même âge apparent (étant interprété par le même acteur) quand Cosette a six ans et quand elle en a dix-huit (la première rencontre lors de l'arrivée à Paris de Jean Valjean et Cosette est absente du roman, où Gavroche n'apparaît que dans le troisième tome, Cosette étant déjà adolescente).

Distribution[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

La mini-série a été lors de sa première diffusion un véritable succès d'audience pour TF1[1].

  • Le 1er épisode () a attiré 10 403 750 téléspectateurs (44,3 %).
  • Le 2e épisode () a attiré 10 509 190 téléspectateurs (45,6 %).
  • Le 3e épisode () a attiré 9 717 040 téléspectateurs (41,2 %).
  • Le 4e et dernier épisode () a attiré 10 245 140 (43,8 %).

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Les scènes de prison ont été tournées à l'ancienne prison de Pont-l'Évêque. Les scènes de la manufacture Valjean ont été tournées à Glos-sur-Risle dans une ancienne filature. Plusieurs scènes ont été effectuées à Rouen autour de l'église Saint-Maclou et du palais de justice. Les scènes d’égout ont été tournées à Prague.

Commentaires[modifier | modifier le code]

La musique a été composée par Jean-Claude Petit.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]