Les Voleurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Voleurs est un film français réalisé par André Téchiné sorti en 1996.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le petit Justin a du mal à dormir, il entend des bruits en bas. On a apporté le corps de son père, Ivan, mortellement blessé.

Tout commence un an plus tôt lorsqu'une jeune fille, Juliette, est emmenée au commissariat pour un vol de parfums. Elle est interrogée par Alex, qui se révèle être le frère policier d'Ivan. Alex est vu comme un traître par sa famille de gangsters. Attiré par Juliette, il entame cependant une liaison avec elle.

Or celle-ci entretient également une liaison avec Marie, une professeure de philosophie lesbienne et divorcée. Juliette connaît aussi le frère d'Alex, Ivan, qui veut qu'elle rejoigne son groupe de voleurs de voitures. C'est lors d'un vol de voiture qui a mal tourné qu'Ivan est tué.

Juliette disparaît mystérieusement peu après la mort d'Ivan. Alex et Marie vont se rencontrer et décider de partager les nouvelles qu'ils pourraient avoir de Juliette.

En fait, la nuit de la mort d'Ivan, Juliette a été vue par le vigile du parking, et, pour la protéger, son frère Jimmy lui a fait quitter la ville. Alex s'attache à Marie, mais celle-ci se suicide de manière inattendue.

Justin comprend peu à peu ce qu'on lui cache, et devient plus proche de Jimmy, qui prend la place de son ancien patron comme chef du gang et auprès de sa veuve Mireille.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le scénario a été coécrit par Michel Alexandre, ancien policier, également scénariste de L.627 et du Cousin.
  • Le film interroge la sexualité à travers le personnage d'Alex. Celui-ci prend d'abord Juliette pour un garçon, et pratique avec elle la sodomie. Cette relation hétérosexuelle parvient à suggérer la bisexualité du personnage, motif que l'on retrouve dans Les Égarés.
  • Le film adopte une construction novatrice chez Téchiné, éclatée chronologiquement, et suivant le point de vue de plusieurs personnages différents. Elle rappelle la construction du film Rashōmon, et surtout celle des romans de William Faulkner, auteur cité par des personnages des Roseaux sauvages (ce film de Téchiné mettait déjà à égalité plusieurs personnages).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]