Dispositif médical

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un dispositif médical (DM) est tout instrument, appareil, équipement, matière ou autre article, utilisé seul ou en association, utilisé chez l'homme pour le diagnostic, prévention, traitement d'une maladie, d'une blessure ou d'un handicap, ou d'étude ou remplacement ou modification de l'anatomie ou d'un processus physiologique.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Un dispositif médical conçu pour être implantés en totalité ou en partie dans le corps humain ou placés dans un orifice naturel est dénommé dispositif médical implantable (DMI).

Un dispositif médical qui dépend pour son bon fonctionnement d'une source d'énergie électrique ou de toute source d'énergie autre que celle qui est générée directement par le corps humain ou la pesanteur, est dénommé dispositif médical actif (DMA), qui s'il est implantable est un dispositif médical implantable actif (DMIA).

La définition d'un dispositif médical est donnée pour l'Union européenne, dans la Directive 93/42/CE[1], amendée par la Directive 2007/47/CE[2]. La transposition dans le code de la santé publique français en 1994, qui en donne la définition à l'article L5211-1[3].

Exemples[modifier | modifier le code]

Les endoprothèses font partie des DMI.

Les stimulateurs cardiaques sont des DMIA

Les orthèses sont des DM.

Parmi les DMA, on peut citer :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Directive 93/42/CE
  2. Directive 2007/47/CE
  3. Article L5211-1 du C.S.P.