InterContinental Hotels Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

InterContinental Hotels Group
logo de InterContinental Hotels Group

Création 2003
Forme juridique Société ouverte à responsabilité limitéeVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de Londres (IHG) et New York Stock Exchange (IHG)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Un hôtel pour chaque occasion
Siège social Drapeau du Royaume-Uni Denham,
Buckinghamshire, Angleterre
Direction Richard Solomons (DG)
Activité Hôtellerie
Filiales Crowne Plaza, InterContinental, Holiday Inn
Effectif 120 000 (2012)
Site web www.ihgplc.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d’affaires 1,9 milliard de dollars (2013)

InterContinental Hotels Group (IHG) est un groupe hôtelier multinational basé au Royaume-Uni dont les opérations comprennent plusieurs marques hôtelières. Son siège social est à Denham, dans le Buckinghamshire, près de Londres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2005, IHG a également détenu dans son portefeuille de sociétés l'entreprise britannique de boissons non-alcoolisées Britvic.

Au 1er janvier 2016, le groupe IHG se classait troisième groupe hôtelier mondial en nombre de chambres, avec un portefeuille de 5 032 établissements totalisant près de 744 368 chambres.

Hôtels appartenant à InterContinental Hotels Group[modifier | modifier le code]

InterContinental Hotels Group est une firme contrôlant différentes marques d'hôtels :

Communication[modifier | modifier le code]

Activité de lobbying[modifier | modifier le code]

Auprès des institutions de l'Union européenne[modifier | modifier le code]

InterContinental Hotels Group est inscrit depuis 2015 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne. Il déclare en 2016 pour cette activité des dépenses d'un montant de 100 000 euros[1].

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Selon le Center for Responsive Politics, les dépenses de lobbying d'InterContinental Hotels Group aux États-Unis s'élèvent en 2016 à 200 000 dollars[2].

Ressources humaines[modifier | modifier le code]

Le recours à une société de sous-traitance pour le nettoyage, et les conditions de travail en vigueur dans cette entreprise entraînent en octobre 2017 une grève d'un mois à l’hôtel Holiday Inn de Clichy-la-Garenne[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Registre de transparence », sur le site de la Commission européenne (consulté le 27 novembre 2017)
  2. (en) « Opensecrets.org », sur le site du Center for Responsive Politics (consulté le 27 novembre 2017)
  3. Rémy Descous-Cesari, « «Dans la sous-traitance hôtelière, c’est de l’esclavage moderne» », Libération.fr,‎ (lire en ligne)