Saint-Élix-le-Château

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Élix.

Saint-Élix-le-Château
Saint-Élix-le-Château
Vue partielle du château de Saint-Élix.
Blason de Saint-Élix-le-Château
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Muret
Canton Cazères
Intercommunalité Communauté de communes Cœur de Garonne
Maire
Mandat
François Deprez
2014-2020
Code postal 31430
Code commune 31476
Démographie
Gentilé Saint-Élixois
Population
municipale
854 hab. (2015 en augmentation de 17,31 % par rapport à 2010)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 16′ 49″ nord, 1° 08′ 22″ est
Altitude Min. 222 m
Max. 244 m
Superficie 10,52 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Midi-Pyrénées

Voir sur la carte administrative de Midi-Pyrénées
City locator 14.svg
Saint-Élix-le-Château

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Saint-Élix-le-Château

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Élix-le-Château

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Élix-le-Château
Liens
Site web www.stelixlechateau.fr/

Saint-Élix-le-Château est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Saint-Élix-le-Château est une commune de l'aire urbaine de Toulouse située près de l'autoroute A64 (sortie no 25), à 55 km au sud-ouest de Toulouse.

Implantée dans la plaine toulousaine de la Garonne, à sept kilomètres au sud-ouest de Carbonne et à huit kilomètres au nord-nord-est de Cazères dans la zone d'emploi de Toulouse.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Saint-Élix-le-Château est limitrophe de six autres communes.

Carte de la commune de Saint-Élix-le-Château et de ses proches communes.
Communes limitrophes de Saint-Élix-le-Château[1]
Marignac-Lasclares Lafitte-Vigordane
Le Fousseret Saint-Élix-le-Château[1] Salles-sur-Garonne
Lavelanet-de-Comminges Saint-Julien-sur-Garonne

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est implanté dans la vallée de la Garonne, en rive gauche, distant du fleuve d'environ un kilomètre. Son affluent, la Louge, borde la commune au nord-ouest, la séparant de Marignac-Lasclares sur environ trois kilomètres.

La Dourdouille venant de Lavelanet-de-Comminges et finissant dans la Garonne à Marquefave en rive gauche, passe aussi sur la commune.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La commune de Saint-Élix-le-Château est établie à cheval sur la première et la deuxième terrasse de la Garonne, dans la plaine toulousaine de la Garonne.

La superficie de la commune est de 1 052 hectares et son altitude varie de 222 à 244 mètres[2].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Article détaillé : routes de la Haute-Garonne.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

L'essentiel des constructions est situé autour de son château.

Logement[modifier | modifier le code]

L'urbanisation croissante s'explique par la périurbanisation due à la proximité de Toulouse, Saint-Élix-le-Château faisant partie de son aire urbaine[3].

Risques naturels et technologiques[modifier | modifier le code]

Saint-Élix-le-Château est située sur une zone à risque d'inondation ruissellement rural, et crue pluviale lente Louge et Dourdouille[4].

La commune est également concernée par un risque de séisme de 2/5 (faible)[4].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Durant la Révolution, la commune, alors nommée Saint-Élix, porte le nom de Mont-Félix[5].

En 1921, le suffixe le-Château est ajouté au nom de la commune[5].

Ses habitants sont appelés les Saint-Élixois.

Histoire[modifier | modifier le code]

À partir du Moyen Âge jusqu'à sa disparition en 1790, pendant la Révolution française, Saint-Élix-le-Château faisait partie du diocèse de Rieux et de la châtellenie de Saint-Julien (de la généralité d'Auch).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 500 et 1 499 habitants, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de quinze[6],[7].

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Commune faisant partie de la huitième circonscription de la Haute-Garonne de la communauté de communes Cœur de Garonne et du canton de Cazères (avant le redécoupage départemental de 2014, Saint-Élix-le-Château faisait partie de l'ex-canton du Fousseret) et avant le 1er janvier 2017 elle faisait aussi partie de la communauté de communes de la Louge et du Touch.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  juin 1995 Patrice Bouisset    
juin 1995 mars 2014 Jean-Pierre Bonnemaison PS  
mars 2014 en cours François Deprez SE Agent technique
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[9].

En 2015, la commune comptait 854 habitants[Note 1], en augmentation de 17,31 % par rapport à 2010 (Haute-Garonne : +7,35 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
498569573593567590638685705
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
760765725690695742733684675
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
643605586561521537530595510
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
534499508524559542658747854
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[11] 1975[11] 1982[11] 1990[11] 1999[11] 2006[12] 2009[13] 2013[14]
Rang de la commune dans le département 150 149 172 182 200 199 195 193
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture basée sur la culture de céréales (maïs, blé…) a encore une place très importante mais tend à diminuer en faveur de zones résidentielles liées à la proximité de l'agglomération toulousaine.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Saint-Élix-le-Château fait partie de l'académie de Toulouse.

L'éducation est assurée sur la commune par un groupe scolaire : maternelle et primaire[15].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Depuis 1989, les abords du château accueillent, le quatrième week-end d'octobre une expo-vente de végétaux rares, organisée par l'association Kero'Zen[16].

Foyer rural, arts et peinture, bibliothèque inter-communale (Marignac, Saint-Élix, Gratens) située a Marignac,

Activités sportives[modifier | modifier le code]

Gymnastique, tennis, judo,

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre de la communauté de communes de la Louge et du Touch[17].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château de Saint-Élix.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Saint-Élix-le-Château

Son blasonnement est :
Écartelé de gueules et d'azur, au premier au château du lieu de deux tours couvertes d’argent ajouré de sable, surmonté d’une couronne de marquis d’or, au deuxième aux trois fleurs de lys d’or, au troisième aux quatre otelles adossées d’argent posées en sautoir, au quatrième à la croix cléchée, vidée et pommetée de douze pièces d’or.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  3. [1]
  4. a et b « Géorisques | Mieux connaître les risques sur le territoire », sur www.georisques.gouv.fr (consulté le 27 mars 2018)
  5. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  7. http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014/(path)/MN2014/031/031476.html.
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  11. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016)
  12. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  13. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  14. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016)
  15. http://www.stelixlechateau.fr/category/enfjeunesse/ecole/
  16. Expo plantes rares, association Kero'Zen, consulté le 27 mars 2016.
  17. http://www.cc-lougetouch.fr/ordures-menageres.php
  18. « Château », notice no PA00094452, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 13 octobre 2011.
  19. « Pyramide marquant la limite entre Guyenne et Languedoc », notice no PA00094453, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 13 octobre 2011.
  20. Site de Saint-Élix-le-Château, consulté le 13 octobre 2011.