Palaminy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palaminy
Entrée du village.
Entrée du village.
Blason de Palaminy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Muret
Canton Cazères
Intercommunalité Communauté de communes Cœur de Garonne
Maire
Mandat
Christian Sensebe
2014-2020
Code postal 31220
Code commune 31406
Démographie
Gentilé Palaminyciens
Population
municipale
807 hab. (2014en diminution de -0.74 % par rapport à 2009)
Densité 73 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 12′ 13″ nord, 1° 04′ 12″ est
Altitude Min. 235 m – Max. 460 m
Superficie 11,13 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte administrative de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Palaminy

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Palaminy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Palaminy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Palaminy

Palaminy est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ancienne bastide de l'aire urbaine de Toulouse située sur la Garonne, à 60 km au sud de Toulouse. Elle fait aussi partie de l'unité urbaine de Cazères et du pays du Sud Toulousain.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Palaminy
Martres-Tolosane Mondavezan Cazères
Mauran Palaminy Cazères
Montclar-de-Comminges Plagne Saint-Michel

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par la Garonne.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune est de 1 113 hectares ; son altitude varie de 235 à 460 mètres[1].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Article détaillé : routes de la Haute-Garonne.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La bastide protégée par un rempart fut construite par Raymond VII, comte de Toulouse vers 1260.

Elle est située à un point stratégique qui favorisa les convoitises de la part des comtes de Toulouse, des comtes de Comminges et des comtes de Foix.

À partir du Moyen Âge jusqu'à sa disparition en 1790 pendant la Révolution française, Palaminy faisait partie du diocèse de Rieux.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Palaminy Blason Taillé au 1) d’argent au château du lieu de sable mouvant du trait de partition, au 2) d’or aux trois épis de blé de sinople joints en pointe ; à la barre d’azur brochant sur la partition chargé d’un éclair d’or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au recensement de 2011 étant compris entre 500 et 1 499 habitants, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2014 est de quinze[2],[3].

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Commune faisant partie de la huitième circonscription de la Haute-Garonne de la communauté de communes Cœur de Garonne et du canton de Cazères. Avant le 1er janvier 2017 Palaminy faisait partie de la communauté de communes du canton de Cazères.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1971 2008 Bernard Fontan    
mars 2008 2008 Gérard Rey    
décembre 2008 2014 Henri Rey    
mars 2014 en cours Christian Sensèbe SE Fonctionnaire
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 807 habitants, en diminution de -0,74 % par rapport à 2009 (Haute-Garonne : 6,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
685 542 788 899 934 968 842 875 852
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
861 844 787 794 793 729 728 704 689
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
656 642 615 558 552 552 504 477 500
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014
537 534 533 585 632 629 782 808 807
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[8] 1975[8] 1982[8] 1990[8] 1999[8] 2006[9] 2009[10] 2013[11]
Rang de la commune dans le département 134 149 150 173 187 183 184 188
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

Économie[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Palaminy fait partie de l'académie de Toulouse.

Santé[modifier | modifier le code]

Culture et festivité[modifier | modifier le code]

Salle des fêtes,

Sports[modifier | modifier le code]

Tennis, football, pétanque,

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre de la communauté de communes du canton de Cazères[12].

Une déchèterie intercommunale gérée par la communauté de communes est présente sur la commune de Mondavezan[13].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Château.
  • Église Saint-Pierre.

Monuments historiques[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.