Roquefort-de-Sault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roquefort et Sault.

Roquefort-de-Sault
Roquefort-de-Sault
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Arrondissement Limoux
Canton Quillan
Intercommunalité Communauté de communes des Pyrénées Audoises
Maire
Mandat
Monique Saint-Jévin
2014-2020
Code postal 11140
Code commune 11321
Démographie
Population
municipale
85 hab. (2016 en augmentation de 10,39 % par rapport à 2011)
Densité 3,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 44′ 20″ nord, 2° 12′ 06″ est
Altitude Min. 450 m
Max. 1 740 m
Superficie 21,84 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte administrative de l'Aude
City locator 14.svg
Roquefort-de-Sault

Géolocalisation sur la carte : Aude

Voir sur la carte topographique de l'Aude
City locator 14.svg
Roquefort-de-Sault

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Roquefort-de-Sault

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Roquefort-de-Sault

Roquefort-de-Sault (en occitan Ròcafòrt) est une commune française, située dans le département de l'Aude en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Roquefortais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Roquefort-de-Sault[1]
Bessède-de-Sault Le Clat Artigues
Le Bousquet Roquefort-de-Sault Sainte-Colombe-sur-Guette
Counozouls

Armoiries[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Roquefort-de-Sault (Aude).svg

Blasonnement de la commune : D'azur à la barre componée d'argent et de gueules.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premières mentions du territoire de Roquefort traitent de Buillac, aujourd'hui hameau au sein de la commune actuelle. Une seule mention de Buillac existe dans l'inventaire des actes de l'Archevêché de Narbonne et est datée de 957. Il faut attendre la fin du XIIIe siècle pour que Buillac soit à nouveau mentionné.

Roquefort et Buillac font historiquement partie du comté de Razès, ainsi que de la vicomté de Fenouillèdes depuis le IXe siècle[2]. Encore au XVe siècle le seigneur Bertrand d'Aniort dénombre au roi de France les lieux de Roquefort et Buillac "en pays de Fenouillèdes"[3]. Le nom actuel "de Sault", en dépit des éléments historiques qui situent Roquefort en Fenouillèdes, fait peut-être référence à une division ecclésiastique du diocèse d'Alet survenue avant le XVIIe siècle[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2008 Gilbert Alary    
mars 2008 2014 Charles Areny[5]    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7].

En 2016, la commune comptait 85 habitants[Note 1], en augmentation de 10,39 % par rapport à 2011 (Aude : +2,24 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
509567628680784807796780743
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
729718755733633609628553556
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
538522515509380320306255385
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1911421221221181131118186
2016 - - - - - - - -
85--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. (ca) Jordi Bolos, Victor Hurtado, Atles dels comtats de Rosselló, Conflent, Vallespir i Fenollet (759-991), Barcelona, Rafael Dalmau, , 151 p p. (ISBN 978-84-232-0734-3)
  3. Poudou, Francis., Communauté de communes du canton d'Axat : Artigues, Axat, Bessede-de-Sault, Cailla, Counozouls, Escouloubre, Gincla ..., Vilatges al país-Ciném'Aude 2000, (ISBN 2950817866, OCLC 469824870, lire en ligne)
  4. André Bonnery, « Le Razès historique. Permanences et ruptures. », Annals del Centre d’Estudis Comarcals del Ripollès,‎ (lire en ligne)
  5. Site officiel de la préfecture de l%27Aude - liste des maires (doc pdf)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :