Pyrénées-Mont Perdu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mont Perdu (homonymie).
Pyrénées - Mont Perdu *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Les « trois sœurs » depuis le haut de la vallée d'Ordesa, de gauche à droite : le Cylindre du Marboré (3 328 m), le mont Perdu (3 355 m) et le pic d'Anisclo (3 263 m).
Les « trois sœurs » depuis le haut de la vallée d'Ordesa, de gauche à droite : le Cylindre du Marboré (3 328 m), le mont Perdu (3 355 m) et le pic d'Anisclo (3 263 m).
Coordonnées 42° 42′ 03″ nord, 0° 01′ 55″ est
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de la France France
Subdivision Aragon
Occitanie
Type Mixte
Critères (iii) (iv) (v) (vii) (viii)
Numéro
d’identification
773
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1997 (21e session)
Année d’extension 1999 (23e session)

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Pyrénées - Mont Perdu

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pyrénées - Mont Perdu

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Pyrénées - Mont Perdu
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

L'appellation Pyrénées-Mont Perdu[1] désigne le vaste ensemble montagneux transfrontalier, entre la France et l'Espagne, inscrit depuis 1997 sur la liste du « patrimoine mondial » de l'UNESCO au titre des paysages naturels et des paysages culturels.

En 1995, la France avait proposé l'appellation « Massif Mont Perdu-Tres Serols », suivie de l'Espagne en 1997 avec « Monte Perdido: Circos y Cañones ». Une première tentative de compromis avait suggéré « Mont Perdu/Gavarnie », avant que ne soit finalement retenue la proposition actuelle[2].

L'ensemble du Pyrénées-Mont Perdu classé patrimoine mondial englobe :

En France, dans les Hautes-Pyrénées, les cirques de Gavarnie, d'Estaubé et de Troumouse ainsi que la muraille de Barroude offrent des aspects particuliers de ce site de haute montagne. Ce sont des cirques d'origine glaciaire, aux hautes parois escarpées. L'aménagement des pâturages de moyenne montagne, des granges d'altitude est un témoin d'une activité agro-pastorale encore présente.

En Espagne, dans la province d'Aragon, les canyons d'Ordesa, de Niscle et de Pineta sont parmi les plus profonds d'Europe. Les paysages de moyenne altitude de ce versant, façonnés au cours des siècles par l'agriculture en terrasse et la vie pastorale, sont les marques encore vivantes d'une remarquable adaptation des bergers aux exigences de ce milieu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. UNESCO : La Liste du Patrimoine mondial,
  2. United Nations Environment Programme. Protected Areas and World Heritage

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]