Prégilbert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Prégilbert
Prégilbert
L'Yonne et le canal du Nivernais à Prégilbert.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Auxerre
Canton Joux-la-Ville
Intercommunalité Chablis, Villages et Terroirs
Maire
Mandat
Gérard Marion
2014-2020
Code postal 89460
Code commune 89314
Démographie
Population
municipale
186 hab. (2016 en diminution de 5,58 % par rapport à 2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 38′ 29″ nord, 3° 40′ 02″ est
Altitude Min. 113 m
Max. 212 m
Superficie 6,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

Voir sur la carte administrative de Bourgogne
City locator 14.svg
Prégilbert

Géolocalisation sur la carte : Yonne

Voir sur la carte topographique de l'Yonne
City locator 14.svg
Prégilbert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Prégilbert

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Prégilbert

Prégilbert est une commune française située dans le département de l'Yonne, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Prégilbert est à 22 km au sud-est d'Auxerre[1], en rive droite de l'Yonne et du canal du Nivernais qui traversent la partie ouest de la commune dans une direction sud-nord. L'Yonne, très méandreuse et ramifiée sur ce parcours, s'est creusé un lit majeur large de environ 500 m à 800 m et y forme de nombreuses îles. Le canal du Nivernais fait lit commun avec l'Yonne en amont de Prégilbert ; il commence une section en aval du pont sur la D 309, au pertuis de Prégilbert[2].

Une voie verte suit le canal du Nivernais depuis Monceaux-le-Comte (Nièvre) jusqu'à Champs-sur-Yonne où elle retrouve le GR 13 et GR 654. Elle croise plusieurs fois le GRP des Méandres de l'Yonne vers Surgy, Pousseaux, Lucy-sur-Yonne, Châtel-Censoir et Merry-sur-Yonne[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Bazarnes Sainte-Pallaye Accolay Rose des vents
N
O    Prégilbert    E
S
Trucy-sur-Yonne Sery Bessy-sur-Cure

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ancienne abbaye de Crisenon est sur son territoire[3].

Prégilbert, nommé ainsi depuis le XIIe siècle, tient son nom de Gilbert l'Universel, dont l'érudition remarquable lui a donné son surnom et qui l'a mené de simple chanoine d'Auxerre à l'évêché de Londres en 1127[3].

Durant l'Antiquité romaine, une borne milliaire délimite la limite nord du territoire des Éduens[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
avant 2008 2014 Mme Joan Pierron[5]    
2014 En cours Gérard Marion    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2016, la commune comptait 186 habitants[Note 1], en diminution de 5,58 % par rapport à 2011 (Yonne : -0,56 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
339337318324343338337368368
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
355360383388383378377335318
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
297259237191181204199205171
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
179159158162148146181186200
2016 - - - - - - - -
186--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
L'église.

Économie[modifier | modifier le code]

La pisciculture de Crisenon produit 45 tonnes de truites par an[10].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Église Notre-Dame de Prégilbert.

L'église Notre-Dame romane (XIIe-XIIIe siècles) se situe un peu à l'extérieur du village, sur la route qui mène à Sery et Mailly-la-Ville. C'est le seul vestige du village de Luchy, l'hypothèse est qu'il fut détruit par un incendie au XIVe siècle. Elle fut classée monument historique en 1912[11]. Elle abrite le tombeau de Henry de Saint Maurice qui fut inhumé le 22 octobre 1693.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Prégilbert sur la carte de google.fr.
  2. a et b Prégilbert sur geoportail.fr – cartes IGN. Couches « Cartes IGN classiques » et « Limites administratives » activées. Vous pouvez moduler, désactiver ou supprimer chaque couche dans l'onglet de "sélection de couches" en haut à droite, et en ajouter depuis l'onglet "Cartes" en haut à gauche.
  3. a et b Leclerc, Abbaye de Crisenon, Auxerre, Annuaire historique de l'Yonne, , 20 (de 25 à 45) p. (lire en ligne), p. 26.
  4. Bataille 1992, p. 25
  5. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 31 décembre 2013.
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. Pisciculture de Crisenon sur fietsen-in-bourgogne.com.
  11. « Eglise », notice no PA00113793, base Mérimée, ministère français de la Culture

Annexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Bataille, Pascal Dibie, Jean-Pierre Fontaine, Jean-Charles Guillaume, Jean-Paul Moreau, Ferdinand Pavy, Line Skorka, Gérard Taverdet et Marcel Vigreux (préf. Henri de Raincourt), Yonne., Paris, Editions Bonneton, (ISBN 2-86253-124-3)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]