Never Let Me Down

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Never Let Me Down

Album de David Bowie
Sortie 20 avril 1987
Enregistré 1986-1987
Mountain Studios (Montreux)
Power Station (New York)
Durée 53:07 (CD)
48:06 (LP)
Genre rock
Producteur David Bowie, David Richards
Label EMI America
Classement 6e (Royaume-Uni)
34e (États-Unis)

Albums de David Bowie

Never Let Me Down est le dix-septième album studio de David Bowie, sorti en 1987 chez EMI Records.

Cet album fut un de ceux de Bowie qui eut le plus grand succès commercial en Europe, se trouvant dans les meilleures ventes de nombreux pays dans les mois qui ont suivi sa sortie, mais il n'atteignit que la 34è place des ventes aux États-Unis. En dépit de son succès auprès du public, il ne fut pas bien reçu par les critiques, nombreuses à considérer que les années 80 furent un des moments les plus pauvres de la carrière de Bowie en matière de créativité et d'intégrité artistique. Bowie lui-même critiqua ultérieurement les arrangements et la production de ce disque, tout en admettant son affection pour beaucoup de ses chansons ; par exemple, une version remixée de « Time Will Crawl » sera intégrée dans la rétrospective de sa carrière, iSelect (2008).

Histoire[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Après le succès international de l'album Let's Dance (1983) et de la tournée Serious Moonlight Tour, David Bowie est devenu un artiste connu des masses, mais il ne ressent aucune connexion avec son nouveau public. L'échec critique de Tonight (1984) l'incite à remettre en question ses choix artistiques récents. Pour son album suivant, il souhaite revenir au rock 'n' roll et s'entourer d'un groupe de musiciens plus réduit.

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Bowie passe une partie de l'année 1986 dans son chalet en Suisse avec son ami Iggy Pop. Durant cette période, il écrit les chansons qui aboutissent sur Never Let Me Down et les enregistre sous forme de démo avec le multi-instrumentiste Erdal Kizilçay (en) avant d'entrer en studio pour les boucler avec les autres musiciens. Pour la première fois depuis Scary Monsters (and Super Creeps), Bowie ne se contente pas de chanter : il joue des claviers, de la guitare rythmique et même de la guitare solo sur les titres New York's in Love et '87 and Cry.

Parution et accueil[modifier | modifier le code]

Never Let Me Down

Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic[1]2/5 étoiles
Encyclopedia of Popular Music[2]1/5 étoile
Robert Christgau[3]C+
Rolling Stone[4]négative

Never Let Me Down sort le 20 avril 1987. Les ventes sont d'abord bonnes, mais elles déclinent rapidement au fur et à mesure que paraissent les critiques, qui sont dans l'ensemble mitigées.

Tournée[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Glass Spider Tour.

Caractéristiques artistiques[modifier | modifier le code]

Contrairement à son habitude, Bowie aborde des sujets politiques d'actualité dans plusieurs chansons. Day-In Day-Out, le premier single, évoque la situation des sans-abris aux États-Unis, tandis que '87 and Cry s'adresse à Margaret Thatcher, alors Premier ministre du Royaume-Uni. Time Will Crawl, le deuxième single, est écrite en réaction à la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. D'autres chansons sont plus personnelles. La chanson-titre de l'album est ainsi une ode à Corinne Schwab, dite « Coco », l'assistante de Bowie depuis le début des années 1970.

Alors que cinq des neuf chansons de Tonight étaient des reprises, Never Let Me Down n'en comprend qu'une seule : Bang Bang, qui clôture l'album, est une chanson d'Iggy Pop sortie en 1981 sur l'album Party.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Chansons[modifier | modifier le code]

Album original[modifier | modifier le code]

La plupart des chansons de l'album figurent dans des versions légèrement plus courtes sur le vinyle par rapport au CD. Ce dernier dure ainsi cinq minutes de plus que le 33 tours.

33 tours, face 1
No TitreAuteur Durée
1. Day-In Day-Out 4:38
2. Time Will Crawl 4:18
3. Beat of Your Drum 4:32
4. Never Let Me DownDavid Bowie, Carlos Alomar 4:03
5. Zeroes 5:46
33 tours, face 2
No TitreAuteur Durée
6. Glass Spider 4:56
7. Shining Star (Makin' My Love) 4:05
8. New York's in Love 3:55
9. '87 and Cry 3:53
10. Too DizzyDavid Bowie, Erdal Kizilçay (en) 3:58
11. Bang BangIggy Pop, Ivan Král 4:02
48:06
CD
No TitreAuteur Durée
1. Day-In Day-Out 5:35
2. Time Will Crawl 4:18
3. Beat of Your Drum 5:03
4. Never Let Me DownDavid Bowie, Carlos Alomar 4:03
5. Zeroes 5:46
6. Glass Spider 5:30
7. Shining Star (Makin' My Love) 5:04
8. New York's in Love 4:32
9. '87 and Cry 4:18
10. Too DizzyDavid Bowie, Erdal Kizilçay 3:58
11. Bang BangIggy Pop, Ivan Král 4:28
53:07

Rééditions[modifier | modifier le code]

La chanson Too Dizzy est omise de toutes les rééditions de l'album à la demande de Bowie.

En 1995, Never Let Me Down a été réédité au format CD chez Virgin Records avec trois chansons supplémentaires.

Pistes bonus de la réédition CD de 1995
No TitreAuteur Durée
11. Julie (face B du single Day-In Day-Out) 3:45
12. Girls (en) (face B du single Time Will Crawl)David Bowie, Erdal Kizilçay 5:38
13. When the Wind Blows (de la bande originale du film Quand souffle le vent)David Bowie, Erdal Kizilçay 3:36

Une version remasterisée de l'album est publiée par EMI en 1999, sans pistes bonus. Le coffret Loving the Alien (1983–1988), publié en 2018, comprend une nouvelle version remasterisée de Never Let Me Down ainsi que Never Let Me Down 2018, une version entièrement réenregistrée de l'album.

Interprètes[modifier | modifier le code]

Équipe de production[modifier | modifier le code]

  • David Bowie : producteur
  • David Richards : producteur, ingénieur du son assistant
  • Malcolm Pollack : ingénieur du son
  • Bob Clearmountain (en) : mixage
  • Bob Ludwig : mixage
  • Andre Gauchat, Jon Goldberger, Christopher A. Scott, Justin Shirley Smith : ingénieurs du son assistants
  • Mick Haggerty : conception de la pochette
  • Greg Gorman (en) : photographie

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (1987) Meilleure
place
Drapeau de la France France (SNEP)[5] 6

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Ventes
Drapeau de la France France (SNEP)[6] Disque d'or Or 100 000

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stephen Thomas Erlewine, « Never Let Me Down », sur AllMusic (consulté le 22 janvier 2019).
  2. (en) « Bowie, David », dans Colin Larkin (éd.), Encyclopedia of Popular Music, Oxford University Press, (ISBN 9780199726363, lire en ligne).
  3. (en) Robert Christgau, « David Bowie » (consulté le 22 janvier 2019).
  4. (en) Steve Pond, « Never Let Me Down », Rolling Stone,‎ (lire en ligne).
  5. « Tous les albums classés par artiste », sur infodisc.fr, Dominic DURAND / InfoDisc (consulté le 19 août 2016) (cliquer sur l'onglet et sélectionner "David BOWIE")
  6. « Les certifications des formats longs », sur infodisc.fr, Dominic DURAND / InfoDisc (consulté le 19 août 2016) (cliquer sur l'onglet et sélectionner "David BOWIE")

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Buckley, David Bowie : Une étrange fascination, Paris, Flammarion, (1re éd. 2004) (ISBN 978-2-0813-5508-8).