Mick Ronson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mick Ronson
Mick Ronson & Ian Hunter.jpg

Mick Ronson

Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Mick Ronson ( à Hull au Royaume-Uni à Londres) est un guitariste de rock britannique, principalement connu pour sa collaboration avec David Bowie. Il a été membre des groupes Rats, Mott the Hoople, Hype et The Spiders from Mars. Il est considéré par ses pairs comme un des meilleurs guitaristes de sa génération[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Son rêve est à l'origine de jouer du piano, mais il est vite découragé et apprend le violon avant de se tourner vers la guitare découverte en écoutant les Yardbirds et The Rolling Stones. Il achète sa première guitare à 17 ans et, en 1963, intégre son premier groupe, The Mariners. Peu après il est recruté par The Crestas, autre groupe local qui a pu constater sa dextérité à la guitare. En 1965, après que le chanteur ait quitté les Crestas, Mick part tenter sa chance à Londres. Il survit grâce à divers petits jobs et intègre diverses formations comme The Voice et enfin The Rats... peut-être le tournant de sa vie de musicien. En effet, le groupe sort quelques singles entre 1967 et 1968 et un album, The rise and fall of Bernie Gripplestone and the Rats from Hull, qui permet à Ronson d'acquérir une solide réputation de guitariste.

Après avoir joué sur un album de Michael Chapman, Ronson est présenté à David Bowie. Les deux hommes forment le groupe The Hype avec également le producteur-bassiste Tony Visconti et l'ex-Rats John Cambridge à la batterie.

L'année suivante, démarre le travail sur The Man Who Sold the World, le premier album où Ronson va tenir le rôle de guitariste soliste pour Bowie. Après cet album, Tony Visconti se tourne vers Marc Bolan et les T. Rex, et Bowie sort Hunky Dory, toujours avec Mick à la guitare, plus impliqué que jamais. Le duo Ronson-Bowie se poursuit sur l'album suivant, The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars (1972) ; ils enchaînent avec une tournée et commencent à produire d'autres artistes, notamment Lou Reed). Le duo continua jusqu'à Pin Ups, autre album de Bowie, puis les deux hommes prirent des directions différentes.

Mick sort Slaughter on 10th Avenue, un premier album solo, en 1974, puis, sur le point de sortir son second, Play Don't Worry, il est engagé par Ian Hunter, leader de Mott the Hoople, pour finir leur tournée européenne.

Il est alors présenté à Bob Dylan et fait partie de la tournée de celui-ci (la Rolling Thunder Revue), entre fin 1975 et début 1976.

Mick tente d'enregistrer un album avec un nouveau groupe, mais l'aventure tourne court à cause de problèmes financiers. Néanmoins les maquettes enregistrées à cette époque ont été remixées et sortent, en 1999, sous le titre Just Like This.

Durant les années 1980, Mick a été producteur et parfois même compositeur pour divers groupes. Il s'expatrie même en Suède pour produire quelques groupes et revient à Londres, en 1991, pour une tournée solo. Peu après, il apprend qu'il est atteint d'un cancer du foie inopérable. Il continue malgré tout à produire et à jouer avec différents groupes, il est invité sur l'album Black Tie White Noise de Bowie et sur un enregistrement de Bob Dylan. Il meurt le 29 avril 1993 d'un cancer pendant l'enregistrement de son troisième album solo, qui sort de façon posthume sous le nom de Heaven and Hull.

Discographie[modifier | modifier le code]

Solo[modifier | modifier le code]

Avec David Bowie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. "on adorait tous Mick Ronson", Henri Padovani sur France-Inter[1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :