Cream

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cream (homonymie).
Cream
Description de cette image, également commentée ci-après
De gauche à droite : Ginger Baker, Jack Bruce et Eric Clapton
Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock psychédélique, blues rock, acid rock, hard rock
Années actives 19661968, réunions : 1993, 2005
Labels Atco
Polydor
Composition du groupe
Anciens membres Jack Bruce
Eric Clapton
Ginger Baker

Cream est un groupe de rock britannique, originaire de Londres, en Angleterre. Il est actif dans les années 1960, et composé du guitariste Eric Clapton, du bassiste chanteur Jack Bruce et du batteur Ginger Baker.

Biographie[modifier | modifier le code]

Activités (1966–1968)[modifier | modifier le code]

Cream à la télévision néerlandaise en 1968. De gauche à droite : Bruce, Baker et Clapton.

Célèbre pour avoir été le premier « supergroupe » de l'histoire du rock, c'est-à-dire un groupe composé de musiciens déjà célèbres chacun de leur côté, leur musique est caractérisée par un mélange de blues, de rock et d'une bonne dose de psychédélisme qui combine la maîtrise de la guitare de Clapton, la voix aérienne et les riffs entraînants de basse de Jack Bruce et les rythmes précis de la batterie de Ginger Baker. Cream représente l'intense énergie du son de l'époque, ancrée dans un style blues plus classique. Les compositions sont mélangées entre les traditionnels classiques comme Crossroads et Born Under a Bad Sign, en passant par des chansons plus excentriques comme Strange Brew et Tales of Brave Ulysses.

Avec Grateful Dead, Cream est considéré comme le premier « jam band ». En effet, en concert, le groupe ne cessait d'improviser avec des chansons qui dépassaient régulièrement les 20 minutes. Le groupe est également considéré comme étant un des pionniers de la musique heavy metal.

Felix Pappalardi, le producteur (et plus tard membre du groupe Mountain), parfois qualifié de quatrième membre de Cream, apparaît de manière très remarquée sur l'album Disraeli Gears. Le poète britannique Pete Brown, qui a écrit les paroles de plusieurs chansons du groupe, était également un important contributeur.

Après leur séparation en , les trois membres de Cream ne rejouent plus ensemble jusqu'en 1993, pour la cérémonie de l'introduction du groupe au Rock and Roll Hall of Fame, puis en pour une série de quatre concerts au Royal Albert Hall de Londres où ils avaient donné leur dernier concert peu avant leur dissolution en 1968, suivis d'une seconde séance au Madison Square Garden de New York en octobre.

Le groupe compte plus de 35 millions d'albums vendus, et reçoit le premier disque de platine de l'histoire pour Wheels of Fire.

Concerts de 2005[modifier | modifier le code]

À la demande de Clapton, Cream se réunit pour quatre concerts les 2, 3, 5, et 6 mai 2005 au Royal Albert Hall de Londres, l'endroit de leur dernier concert en 1968[1]. Les billets pour ces concerts sont vendus en l'espace d'une heure. Les performances sont enregistrées sur CD et DVD. Parmi ceux qui y ont assisté : Bill Wyman, Steve Winwood[2], Paul McCartney, Ringo Starr, Roger Waters, Brian May, Jimmy Page, et Mick Taylor[3]. Cette réunion marque la première interprétation sur scène par le groupe des deux morceaux Badge et Pressed Rat and Warthog[1].

Inspiré par le succès de sa réunion, le groupe accepte de jouer trois autres concerts au Madison Square Garden de New York du 24 au 26 octobre 2005[4].

2006–2014[modifier | modifier le code]

En février 2006, Cream reçoit le Grammy Lifetime Achievement Award (littéralement, le prix de l'avènement de toute une vie) pour leur contribution et pour avoir inspiré la musique contemporaine[5],[6]. La veille de la remise du prix, Bruce affirma que d'autres concerts avaient été programmés dans différentes villes, à l'image de ceux du Royal Albert Hall et du Madison Square Garden.

Cependant, cette histoire est réfutée par à la fois par Clapton et Baker, avec des explications de Clapton au Times en avril 2006. « Non, pas pour moi. On a fait ça et c'était marrant. Mais la vie est trop courte. J'ai d'autres choses que je n'ai pas encore faites, comme rester à la maison avec mes gamins. Le truc avec ce groupe, c'était de tout faire dans la limite du possible... c'était une expérience[7]. »

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1969 : Best of Cream
  • 1972 : Heavy Cream
  • 1983 : Strange Brew: The Very Best of Cream
  • 1992 : Creme de la Cream
  • 1995 : The Very Best of Cream
  • 1997 : Those Were the Days
  • 2000 : 20th Century Masters: The Millenium Collection: The Best of Cream
  • 2005 : I Feel Free Ultimate Cream
  • 2005 : Cream Gold
  • 2011 : Icon

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Apparition à l'émission Bouton rouge[8]
  • 1968 : The Farewell Concert, diffusé à la TV en 1969, DVD paru en 1977, 1980, 2001, 2014 sous différentes formes.
  • 1994 : Fresh Live Cream, documentaire avec différents extraits et la réunion de 1993.
  • 2005 : Royal Albert Hall London May 2-3-5-6 2005, DVD du concert de 2005.
  • 2006 : Sunshine of your Love, 5 extraits du Farewell Concert et 4 titres de la réunion de 1993.
  • 2006 : Cream: Disraeli Gears, documentaire sur le disque Disraeli Gears.
  • 2006 : Cream: Classic Artists, interviews et 5 enregistrements inédits de radio suédoise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b  "Interview", Royal Albert Hall London May 2-3-5-6, 2005 special feature [DVD]., Bruce, Jack ; Baker, Ginger ; Clapton, Eric () Rhino Entertainment.
  2. « Blu-ray review of Cream’s ‘Royal Albert Hall, London’ », sur Goldmine (consulté le 6 janvier 2017)
  3. Matt Griffin, « Eric Clapton's most memorable Royal Albert Hall moments », sur Royal Albert Hall (consulté le 6 janvier 2017)
  4. Peter Eisner, « Cream, Rising to the Occasion at Madison Square Garden », sur The Washington Post (consulté le 6 janvier 2017).
  5. Cream: Biography. Rolling Stone.
  6. Grammys To Salute Bowie, Cream, Haggard, Pryor. Billboard.
  7. « Ginger Baker Interview », Slowhand (consulté le 12 août 2009)
  8. Bouton rouge

Liens externes[modifier | modifier le code]